Ecole de l'art de vivre

Les Concepts, Guides d’une vie conformes à l’Ordre de la Création

par | 28 Fév 2024 | Notions Justes | 0 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

Les Concepts, Guides

d’une vie conforme

à l’Ordre de la Création

.

Par André Fischer

.

INTRODUCTION

«Penser autrement!», telle est aujourd’hui la fréquente exhortation de beaucoup d’«avertisseurs», face au délabrement croissant de la politique, de l’économie et de l’environnement sur notre planète.

«Penser autrement!», disent beaucoup de sages, au regard de l’impuissance de la morale traditionnelle de solutionner les nouveaux problèmes que suscite la révolution de la technique moderne.

«Penser autrement!», voilà ce que réclament toujours plus de savants, dont les paradigmes ne correspondent plus aux réalités du monde subatomique.

Changer de pensée signifie changer les concepts admis jusqu’à ce jour, car les concepts forment les indispensables éléments fondamentaux de notre pensée et agissent en conséquence comme guide déterminants de notre comportement.

Il s’agit donc moins de découvrir de nouvelles recettes pour l’économie, la politique ou l’organisation sociale, que de procéder prioritairement à la révision des concepts, pour les purifier, les élargir et les rectifier.

Si leur contenu est faux, s’il est en contradiction avec les Lois universelles conditionnant la Vie, alors notre comportement lui aussi s’oppose à la Vie et mène au désordre, au chaos et à la perdition.

Mais si le contenu des concepts est conforme à la Vérité, aux Lois qui gouvernent les processus de Vie et dans lesquelles agit la Volonté Originelle, alors notre comportement aussi sera juste et nous vaudra la Paix, l’Ascension et le Bonheur.

Si, par exemple, on conçoit le concept «Liberté» comme droit absolu de chacun de faire tout ce qu’il veut et souhaite, il nous engage dans un comportement fondamentalement égoïste, duquel ne résulte que lutte, désordre, et mécontentement.

Mais dès que le contenu du concept «Liberté» n’est plus le fait de l’élaboration et de l’approbation par notre intellect, mais est puisé dans l’Ordre de la Création, il signifiera d’une part notre droit de décider personnellement de notre manière de vivre, et d’autre part notre devoir de n’exercer ce droit que dans le cadre inviolable des Lois de la Création.

Le contenu du concept «Liberté» peut alors être formulé comme suit:

«Détermination personnelle

de notre manière d’être,

mais dans les limites précises

  des intangibles Lois de Vie!».

Ce contenu nous mène à un comportement en accord avec les forces de Vie, ce qui garantit la Paix, l’Ascension et le Bonheur.

Seule une pensée nouvelle, une pensée juste, peut conduire à une vie nouvelle et à la Paix sur Terre. Ce chemin passera obligatoirement par la réorientation des concepts et leur alignement sur les Lois de la Création qui nous régissent, mais qui furent peu observées jusqu’à présent.

Quoi que l’on fasse, le monde est un ensemble vivant et intimement relié dans toutes ses parties, ce que d’ailleurs la science moderne arrive enfin à entrevoir. C’est donc dans une vision globale du monde que repose la Logique supérieure conditionnant une vie sûre et heureuse.1

CONCEPT

Le concept enserre linguistiquement l’image d’une force, d’un mouvement, d’une forme, d’un genre, d’un processus, d’une relation, en vue de la prise de conscience la plus claire possible de son contenu, de ses effets, de ses limitations, de ses relations avec l’environnement général.

Les concepts servent à créer les pensées et à déterminer une large partie de nos actes.

Les concepts confus ou faux mènent à des actes opposés à l’Ordre fondamental des Lois universelles. Leurs effets ne peuvent correspondre aux attentes.

Les concepts justes, vus clairement et distinctement, permettent une pensée et un comportement également justes, conformes à la réalité et apportant les résultats escomptés. Dès lors la vie est logique.

Un concept est juste dans la mesure où il prend racine dans l’Ordre de la Création. Il peut être vérifié par l’intuition et par ses résultats. Une intuitivité éveillée et développée est donc la condition d’une pensée et d’un comportement justes. C’est dire que l’intuitivité est la base de toute édification, de toute Ascension et de tout Bonheur.

Seul celui qui se préoccupe sérieusement de la vérification et de l’ajustement de l’ensemble de ses concepts est à même d’utiliser ses facultés conformément à la Vérité, aussi brillantes qu’elles puissent être par ailleurs, et atteindre un but élevé!

CARACTÈRE

Image d’ensemble des caractéristiques de la manière d’être et d’agir de quelqu’un, caractéristiques qui lui sont propres, qui le signalent comme être humain et qui le distinguent de tous les autres.

PERSONNALITÉ

Un esprit humain parvenu à la conscience de soi, dont le caractère, dans l’ensemble de son intuition, de sa pensée, de ses capacités et de son vouloir, aspire à la totalité, à l’utilité pour la Création et la vénération du Créateur.

TOTALITÉ

La Loi de la Totalité, agissant avec insistance dans chaque esprit éveillé, exige que tout être et toute créature aspire à l’extrême plénitude dans l’épanouissement de toutes ses possibilités, afin d’accomplir sa mission au service de la communauté vivante de la Création.

Il en résulte nécessairement l’obligation du développement pour toutes les créatures qui ne disposent pas au départ de la force de la plénitude immédiate. Cette obligation concerne particulièrement la Post-Création.

Exemple:

L’humanisme authentique réside dans la démarche vers la plénitude du développement de toutes les facultés innées, ou confiées à un esprit humain, et dans l’engagement pour le bien des Œuvres de Dieu.

L’humanisme authentique est donc simultanément le service et la pleine vénération de Dieu!

Jésus enseigna: «Aime Ton prochain comme Toi-même. Cela signifie: Développe-Toi, afin de vivre éternellement et d’aider Ton prochain à se développer lui aussi et à vivre éternellement.

MARIAGE

Le mariage est l’union intime de deux genres spirituels différents, mais complémentaires, unis par la chaleur et l’amour, en vue de l’entraide commune pour parvenir chacun à l’humanisme authentique et réaliser l’Ascension vers le Salut des Hauteurs.

L’amour dispense la force pour maintenir l’union et accroître la communication avec la Lumière. De plus il montre les chemins promotionnels pour aller du  »Moi », vers le  »Toi », chemin à suivre impérativement dans la vie commune de deux êtres.

Le mariage est une école de l’hominisation et une cellule de base de la communauté humaine sur Terre.

ÉCOLE

Une école est une institution destinée à transmettre des impulsions ordonnées, susceptibles de conduire à des expériences vécues relatives à:

– la connaissance des Lois universelles et de l’ordre de la Création,

– et à l’éveil et l’épanouissement des facultés spirituelles et terrestres.

ÉDUCATION

L’éducation est l’octroi d’aides au développement, à un être non encore développé,

– à titre de protection contre des dangers et des dommages,

– à titre d’incitation à l’effort personnel et au mouvement propre,

– à titre de guides pour acquérir des facultés et des comportements indispensables,

– à titre de fortifiant, par l’amour, la compréhension, la patience et le propre exemple de l’éducateur.

L’éducation consiste à conduire un élève vers le haut, par l’exemple du propre engagement sur le chemin-haut de l’homme.

MEMBRE

Un membre est une partie d’un ensemble vivant, susceptible d’accomplir des fonctions propres, indispensables à l’ensemble et profitant aux autres membres. En retour, l’ensemble veille à la vie et à la promotion du membre.

Exemple:

L’œil, membre et partie du corps humain, est capable de capter le rayonnement lumineux de l’environnement, dont il saisit les formes et la nature. Il permet ainsi au corps d’agir utilement, tout en protégeant ses autres membres contre les chocs et les endommagements.

Le membre a l’obligation:

– d’être capable d’actions propres,

– de s’insérer dans l’ordre de l’ensemble et de le servir,

L’homme, membre de la Création, a le devoir:

– de se développer en une personnalité utile et harmonieuse,

– de se développer correctement dans l’ordre spirituel et terrestre.

En retour, la Création garantit à l’homme protection, renfort, survie éternelle et Bonheur!

=========

Notes:

1 L’ouvrage, dont est extrait le fragment ci-dessus de l’Introduction, présente 250 concepts rectifiés. Les exemples donnés dans le présent opuscule ont été choisis comme base de travail du séminaire «Un nouvel Homme, pour un Millénaire de Paix», animé par l’auteur.

.

Concept

Concept

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *