Ecole de l'art de vivre

La Loi de l’Adaptation

par | 6 Juil 2024 | Lois, Histoire, Actualité, Moralité et comportement, Regards sur le Monde | 2 commentaires

  1. Article très intéressant... Mais je suis resté sur ma faim... Pour ma part, j'aurais souhaité que l'auteur approfondisse un peu…

  2. "Les Paraboles expliquées - Les Images" Ce texte est un magnifique tableau dans lequel chaque conseil prodigué par Jésus y…

  3. En réponse à Jacques... Permettez-moi de continuer sur votre lancée en disant que le Commandement "Aime ton prochain comme toi-même",…

  4. J'avoue que c'est une question très, très difficile... Bien que je n'aie pas l'expérience vécue - et au vu des…

  5. Merci, Anne-Marie, de cet évocateur exemple, qui pose bien la problématique. Cela tend à confirmer que seul l'amour sentimental peut…

  6. A Enyavlys: "Il me semble que le seul mensonge qui puisse trouver grâce au regard des lois divines, c’est le…

  7. A Claudy Blaise: Voulez-vous dire par là qu’aucun mensonge n’est légitime?

  8. «Le moi est haïssable!» «abnégation», «désintéressement», voire «altruisme». Cela résonne bien en moi et me permet de saisir et d'approfondir…

  9. Du vécu récent: Un homme se sait atteint d’un cancer et avec son épouse ils ont été informés qu’il n’y…

Archives

.

La Loi de l’Adaptation

.

Bien qu’elles soient sœurs, la Loi de l’Adaptation  ne doit pas être confondue avec la Loi de l’Évolution, quelque peu différente.

C’est en raison de la Loi de l’Adaptation que l’être humain terrestre a perdu toute capacité d’appréhender la matière fine de l’Au-delà. Pour cela il aurait fallu qu’au lieu de se limiter à l’intellect il utilise avec vigueur son Intuition spirituelle.

De ce fait, les ailes des esprits humains se sont atrophiées et les êtres humains ont perdu toute possibilité d’Envol. Comme des serpents, ils ne peuvent plus que misérablement ramper sur le sol, tandis que leur force d’élan vers les Hauteurs s’est depuis longtemps détachée d’eux, parce qu’ils ne l’utilisaient plus, ne s’en servaient plus depuis leur soumission à l’intellect étroitement lié au terrestre.

Les êtres humains, de ce fait, sont tombés sous le coup de la Loi de l’Adaptation, qui agit auto-activement dans la matière.

Seuls persistent les organes utilisés

C’est comme pour les oiseaux, dont les ailes s’atrophient d’abord lentement pour finir par complètement disparaître par la suite, s’ils ne les emploient jamais. C’est la même chose pour les poissons dont la vessie natatoire, nécessaire à l’ascension et au maintien à une certaine hauteur, à cause de courants trop forts, disparaît avec le temps, s’ils se tiennent constamment au fond.

Même si cela prend des millénaires pour se produire, cela finit par arriver. Or, pour l’être humain, c’est déjà arrivé!

La Loi de l’Adaptation agissant – comme toutes les Lois – de manière complètement auto-active n’est, en fait, qu’une conséquence de la Loi du Mouvement. Autant dire que c’est une sous-Loi de la Loi du Mouvement.

Ce qui ne se maintient pas en mouvement, doit finir par s’atrophier et même complètement disparaître, jusqu’à perdre même toute forme gros-matérielle. Chaque forme, en effet, ne naît et ne se développe qu’en fonction du mouvement correspondant. Telle est la Loi.

La Loi de l’Adaptation dans la Nature

Dans la Nature nous pouvons donc voir des poissons qui ne peuvent plus nager jusqu’à la surface, parce qu’ils ne pouvaient se maintenir que difficilement dans les eaux courantes, et c’est pourquoi ils ont préféré, sans devoir lutter (comme le font les saumons remontant les rivières pour s’y reproduire, là où ils sont nés, dans le cours supérieur), séjourner au fond. Leur vessie natatoire s’est atrophiée et, avec le temps, a fini par complètement disparaître. Ce sont désormais des habitants des seules profondeurs.

Nous pouvons aussi voir des oiseaux incapables de voler. Par exemple, les pingouins, les manchots, les autruches, les émeus, et bien d’autres encore. Même les poules domestiques, de nos jours, peuvent à peine voler. Protégées dans leur poulailler, elles n’ont presque plus de prédateurs (même si des renards particulièrement rusés arrivent encore à s’y introduire) et donc presque plus besoin de voler. Elles sont devenues paresseuses.

La fonction crée-t-elle l’organe?

De façon générale, seule se forment et se maintiennent, dans un corps, les organes qui sont utilisés. D’où la maxime « La fonction crée l’organe » de Jean-Baptiste Lamarck. Dans cette maxime le verbe « créer » est toutefois, peut-être, un peu excessif. Il serait peut-être plus juste de simplement dire: « La fonction développe l’organe. ».

Inadaptation à la Lumière

Mais lorsque, pendant des millénaires, un être humain incarné se cramponne convulsivement au monde étroitement limité de la matière grossière la plus lourde, parce que, du fait de ses  étroites conceptions, elle est tout pour lui et que rien d’autre n’existe pour lui, il s’y enfonce toujours davantage et perd la faculté de pouvoir lever ses yeux vers le Haut, vers la Lumière!

Le sort des matérialistes

Ce qui, désormais, attend un tel être humain devenu matérialiste et donc incapable de reconnaître Dieu, chacun peut facilement se le représenter. Ne croyant qu’en la matière, il devra, le moment venu – et il n’est plus très loin -, lui aussi, subir le sort de la matière périssable

La Loi de l’Adaptation et la féminité

C’est aussi en fonction de la Loi de l’Adaptation que la très grande partie des femmes de la Terre ont, hélas, déjà perdu ce qui faisait d’elles des femmes: leur féminité. Un tel trésor ne peut éventuellement être regagné qu’au prix d’un virage à 180°, de très grands efforts et d’une totale victoire sur … soi-même!

.

Robinson Crusoé faisant une cage pour son perroquet

Robinson Crusoé faisant une cage pour son perroquet

2 Commentaires

  1. Jean OLIVER

    « La loi de l’adaptation »

    Dans la notion de s’adapter réside la nécessité de faire un effort, or cet effort d’adaptation n’est que la conséquence de la Loi du Mouvement.

    Réponse
  2. Deh Assy

    La Loi de l’Adaptation

    Sans cette loi aucun développement n’est possible pour aucune créature.

    C’est dire comment elle est importante pour une évolution conforme à la Volonté Divine.

    Cette adaptation, pour un développement harmonieux doit s’inscrire dans le courant des Lois de la Nature.

    Et c’est en cela que l’être humain de la Terre a gravement dévié du droit chemin.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *