Ecole de l'art de vivre
  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

La féminité est un trésor

.

 « L’Éternel-Féminin nous entraîne vers les Hauteurs. »

Johann Wolfgang von Goethe

« Je conviendrai bien volontiers que les femmes nous sont supérieures,
si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales. »

Sacha Guitry

« Si l’on éduque un homme, l’on éduque un individu,
si l’on éduque une femme, l’on éduque un Peuple.

Mère Térésa

.

En soi, la féminité {authentique} est un trésor. Ou – devrait-on dire? – était un trésor. Déjà un appel à la féminité a été lancé. La question de l’habillement des femmes a aussi été examinée. La pudeur est un sujet en soi. Pourquoi certaines femmes éprouvent-elles le besoin intérieur de se voiler? Quelle est la raison d’être profonde de la « galanterie »? Quelle est la plus grande Vertu de la femme? Quelle est la Mission de la femme?

Mais où sont donc passées les femmes? Il semble qu’en à peine un demi-siècle elles aient quasi-complètement disparu de la surface de la Terre. N’y a-t-il plus que des androgynes? S’il n’y a plus de femmes, il n’y a plus d’hommes, non plus. A moins qu’au contraire, sur la Terre, il n’y ait plus que des hommes? S’agit-il de travestissement ou de quoi d’autre? Que se passe-t-il?

L’habit fait-il le moine? D’après le célèbre proverbe « L’habit ne fait pas le moine », la réponse est non, mais il est clair qu’il y contribue. La robe fait-elle la femme? Non, mais elle y contribue. La robe longue fait-elle la pudeur? Non, mais cela contribue à lui permettre d’exister. Le voile fait-il la femme? Non, mais, pour celles qui le ressentent, cela peut y contribuer. Un langage châtié fait-il la femme? Non, mais il sera toujours une marque de distinction et de raffinement.

Que voit-on aujourd’hui autour de nous? Des mi-hommes mi-femmes? Non, plutôt des ni-hommes ni-femmes. Une indifférenciation sexuelle voulant non seulement abolir toutes les frontières entre les sexes mais même complètement les nier en allant jusqu’à inventer de toutes pièces le genre ou le sexe soi-disant « neutre ».  Lorsque le simple bon sens ne suffit plus à reconnaître l’évidence naturelle de la Vérité, où va-t-on?

Où mène la surenchère actuelle? Si l’homme fume la cigarette, la femme avide d' »égalité » ou de « parité » doit-elle, pour faire ses preuves, fumer le cigare? Si l’homme boit du whisky la « nouvelle femme émancipée » doit-elle carburer à la vodka? Si l’homme se laisse aller dans son langage, la femme doit-elle « jurer comme un charretier » et faire de la surenchère dans la grossièreté et le cynisme? Jusqu’où l’imitation de l’homme par la femme ira-t-elle?

Dans ce raz-de-marée vers l’abîme de l’indifférenciation, il est quelques îlots de résistance… Par exemple, cette femme – déjà remarquée dans l’article sur la galanterie -, annonce fièrement que, depuis cinq ans, elle a retrouvé sa féminité ne ne mettant plus que des robes ou des jupes, donc des habits féminins. Est-il possible de voir l’authentique féminité habillée en homme? En dehors de circonstances tout à fait exceptionnelles une vraie femme voudra-t-elle déambuler en pantalons sans rien par-dessus?

La Chasteté dans le domaine de l’union corporelle – notamment pour les femmes – n’est qu’un aspect de la Fidélité, laquelle est la plus belle parure de la femme, mais il s’agit, avant tout, de la Fidélité à la Lumière. A cet égard, l‘intuition féminine est souvent vantée, mais qu’est-ce que l’Intuition? C’est la seule faculté qui relie un esprit humain à la Lumière. La plus fine sensibilité de la femme lui permet de percevoir, la première, la Volonté Divine. L’homme qui est ouvert à l’authentique féminité peut, grâce à elle, percevoir encore mieux la Volonté Divine.

La femme authentique – et seulement celle-là! – est la Gardienne de la Flamme de la Nostalgie vers la Lumière. C’est sa Tâche la plus importante: Entretenir, dans toutes les âmes, la pure Nostalgie vers les Hauteurs de Lumière d’où le germe d’esprit humain est issu. C’est pourquoi l’homme authentique a, sur la Terre où il se sent plus fort, un Trésor à protéger et ce Trésor c’est l’authentique féminité.

Inspiré par l’Amour courtois, l’homme authentique, tel un chevalier servant, devient le défenseur et le protecteur de l’authentique féminité. Cette protection s’adresse moins à la femme elle-même en tant que personne qu’à l’invisible Trésor qu’elle porte en elle, qui est celui – indissociable de ces deux grandes Vertus que sont la Modestie et l’Humilité – de l’authentique féminité et de la fine Intuition. C’est le grand Secret de la relation entre femme et homme et c’est ce qui donne à l’homme le respect de lui-même.

Léon Gautier décrit ce qu’est la courtoisie en ces termes:

«L’enseignement moral tombait aussi [non pas uniquement des prêtres et du clergé] des lèvres de tous ceux qui entouraient le jeune baron, et il se confondait avec l’enseignement de la politesse, du maintien, des bonnes manières. Un mot résumait toute cette pédagogie élevée, un mot qui est l’un des plus beaux de notre langue et qui rend le même son que chevalerie et honneur: Courtoisie.

Le mariage peut, sur Terre, dans le cadre de l’Amour courtois, offrir un espace de vie pour cela, mais, en réalité, il n’est nullement nécessaire pour permettre à la femme et à l’homme authentiques de pleinement jouer ensemble leurs rôles complémentaires au cours de la vie terrestre. Seul le But de la femme et de l’homme doit être commun: S’élever ensemble et tout élever autour d’eux vers un Objectif unique … vers la Lumière!

.

Ruth-glanant-dans-le-champ-de-Booz-Julius-Schnorr-von-Carolsfeld


Ruth-glanant-dans-le-champ-de-Booz-Julius-Schnorr-von-Carolsfeld

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *