Ecole de l'art de vivre
  1. Article très intéressant... Mais je suis resté sur ma faim... Pour ma part, j'aurais souhaité que l'auteur approfondisse un peu…

  2. "Les Paraboles expliquées - Les Images" Ce texte est un magnifique tableau dans lequel chaque conseil prodigué par Jésus y…

  3. En réponse à Jacques... Permettez-moi de continuer sur votre lancée en disant que le Commandement "Aime ton prochain comme toi-même",…

  4. J'avoue que c'est une question très, très difficile... Bien que je n'aie pas l'expérience vécue - et au vu des…

  5. Merci, Anne-Marie, de cet évocateur exemple, qui pose bien la problématique. Cela tend à confirmer que seul l'amour sentimental peut…

  6. A Enyavlys: "Il me semble que le seul mensonge qui puisse trouver grâce au regard des lois divines, c’est le…

  7. A Claudy Blaise: Voulez-vous dire par là qu’aucun mensonge n’est légitime?

  8. «Le moi est haïssable!» «abnégation», «désintéressement», voire «altruisme». Cela résonne bien en moi et me permet de saisir et d'approfondir…

  9. Du vécu récent: Un homme se sait atteint d’un cancer et avec son épouse ils ont été informés qu’il n’y…

Archives

 

La mouche du coche

.

« Le cimetière est rempli de gens indispensables. »

.

L’expression « faire la mouche du coche » vient d’une célèbre Fable de La Fontaine « Le coche et la mouche ». Cela fait partie des Fables où La Fontaine, plutôt que de mettre en avant une qualité ou une Vertu, dénonce le défaut opposé. En ce cas la Vertu est la Modestie et le défaut est la vantardise.

Dans sa présomption, la mouche croit et prétend que c’est elle qui fait monter le coche, alors qu’elle ne fait qu’importuner les chevaux, qui arrivent à monter non grâce à elle mais bien malgré elle. C’est ce qui s’appelle « se croire ». Ou s’imaginer être né de la cuisse de Jupiter

Cette mouche est manifestement dotée d’un égo surdimensionné et semble avoir fait beaucoup d’émules dans la société des êtres humains. Si, par malheur, vous en rencontrez une sur votre chemin, le sage « Bonhomme La Fontaine », dans le dernier vers de sa fable, donne la solution: chassez-la!

Moralité: Gardons-nous de nous croire plus importants que nous sommes!

.

.

Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,
Et de tous les côtés au Soleil exposé,
Six forts chevaux tiraient un Coche.
Femmes, Moine, vieillards, tout était descendu.
L’attelage suait, soufflait, était rendu.

Une Mouche survient, et des chevaux s’approche;
Prétend les animer par son bourdonnement;
Pique l’un, pique l’autre, et pense à tout moment
Qu’elle fait aller la machine,
S’assied sur le timon, sur le nez du Cocher.

Aussitôt que le char chemine,
Et qu’elle voit les gens marcher,
Elle s’en attribue uniquement la gloire;
Va, vient, fait l’empressée; il semble que ce soit
Un Sergent de bataille allant en chaque endroit
Faire avancer ses gens, et hâter la victoire.

La Mouche en ce commun besoin
Se plaint qu’elle agit seule, et qu’elle a tout le soin;
Qu’aucun n’aide aux chevaux à se tirer d’affaire.
Le Moine disait son Bréviaire;
Il prenait bien son temps! une femme chantait;
C’était bien de chansons qu’alors il s’agissait!
Dame Mouche s’en va chanter à leurs oreilles,
Et fait cent sottises pareilles.

Après bien du travail le Coche arrive au haut.
Respirons maintenant, dit la Mouche aussitôt:
J’ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
Ça, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.

Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
S’introduisent dans les affaires:
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés.

.

Le coche et la mouche

Le coche et la mouche

2 Commentaires

  1. Jean OLIVER

    La mouche et le coche

    « Se croire indispensable », voila l’écueil en lequel ne pas tomber!

    N’oublions pas cette expression populaire: « Personne n’est indispensable. ».

    Réponse
  2. Deh Assy

    « La mouche du coche »

    Et encore une autre fable de La Fontaine, qui nous enseigne la modestie.

    Tout le monde fait forcément partie d’un ensemble dans cette merveilleuse Création offerte par Dieu pour notre existence.

    Qui peut vraiment se dire totalement indépendant de tout? Se suffire à lui-même, tout seul?

    Seul l’Éternel notre Dieu l’Est!

    Et tout dépend donc de Lui.

    Cela, nous ne devons jamais l’ oublier.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *