Ecole de l'art de vivre

Qu’est-ce qu’une vie naturelle?

par | 14 Fév 2024 | Autres Articles, Se Détacher du faux, Eveil Spirituel, Réponses aux questions | 0 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

 

Qu’est-ce qu’une Vie Naturelle?

.

Qu’est-ce que Vivre Naturellement?

.

D’emblée, une définition: Fondamentalement, Vivre Naturel{lement}, c’est vivre à l’écoute de ses intuitions intimes.
.

Au sujet du mot « Naturel », dés le départ, il y a une ambiguïté à lever, car, pour beaucoup de gens, « Naturel » évoque la Nature. Certes, le mot « Naturel » dérive bien du mot « Nature », mais « Nature » a deux sens bien différents.

Le plus courant, est celui de la Nature comme désignant l’environnement naturel de l’être humain, soit les paysages, les montagnes, les forêts, les prairies, les océans, les fleuves, les animaux, les plantes, les rochers, etc., mais si je dis, en parlant de ma façon d’être, « c’est ma nature! », il apparaît ici une réalité naturelle qui n’a rien à voir avec la Nature précédemment définie, car s’il est vrai que l’être humain vit normalement dans la Nature (même si l’environnement urbain concentrant, maintenant, beaucoup d’êtres humains, dans ce sens, n’est pas naturel), il n’est pas pour autant naturel au sens où il ne procède pas de la Nature, il ne fait pas partie de la Nature, parce que la « nature » fondamentale de l’être humain n’est pas naturelle mais spirituelle.

L’être humain est donc fondamentalement, un esprit naturellement incarné dans un corps qui, lui, procède de la Nature, sans que le Noyau animateur qui l’habite et l’anime en fasse, lui, partie.

La « nature » de l’être humain n’a donc rien à voir avec la Nature naturelle! La « Nature » de l’être humain est une Nature Spirituelle! Cette Nature-là est donc fondamentalement un Genre de la Création et ce Genre est le {Genre} Spirituel. Le Spirituel, en tant que Genre, ne se confond pas avec le {Genre} Naturel mais se tient, en fait, au-dessus de lui. L’Esprit est plus haut que la Nature! L’Esprit fait l’Être Humain!
.

Cette très importante Réalité est à l’origine du fait que, sur la Terre il n’existe pas trois Règnes {ou Genres} mais quatre!: Au-dessus du Règne Minéral (les pierres), du Règne Végétal (les plantes), du Règne Animal (les animaux) se tient le Règne Humain!

Pour la science matérialiste n’existe que trois règnes, parce que la science, précisément du fait qu’elle est matérialiste, n’a pas encore reconnu l’Esprit! Cet événement ne se produira, du reste, jamais, parce que la science matérialiste – c’est-à-dire exclusivement intellectuelle – est « congénitalement » incapable de reconnaître l’Esprit et le Spirituel.

Sa « nature », tout simplement, ne le lui permet pas, parce qu’il n’est pas fait pour cela! Autant vouloir voler dans les airs avec un sous-marin! Le sous-marin est certes parfaitement approprié à l’exploration des fonds marins, mais il est totalement inapproprié à l’exploration de la haute atmosphère, tout simplement parce qu’il n’a pas été conçu pour cela!

La science intellectuelle est dans la même situation, lorsqu’elle veut exclusivement utiliser le seul intellect pour appréhender la Réalité Spirituelle; elle s’obstine ainsi à vouloir utiliser un outil totalement inapproprié. L’intellect est, certes, tout à fait approprié pour bien connaître la matière dans ses aspects les plus extérieurs, mais dès qu’il s’agit d’aller vers la Quintessence il est obligé de battre en retraite, car il n’est pas fait pour cela! La soumission à l’intellect n’est donc rien d’autre que la soumission à l’instrument, lequel, tout comme l’argent, est un très bon serviteur mais un très mauvais maître!

.

Vie naturelle

Vie naturelle

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *