Ecole de l'art de vivre

Histoire

  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

Gandhi et la réincarnation

Gandhi et la réincarnation

Gandhi et la réincarnation

MOHANDAS K. GANDHI (1869-1948)
Le « Mahatma » [« La grande Âme »] Gandhi était un philosophe, homme politique et apôtre indien de la non-violence.
Voici des extraits de lettres que Gandhi adressa à Madeleine Slade, spirituellement appelée « Mirabehn », la fille d’un amiral anglais, qui renonça aux plaisirs d’une vie confortable et bien assise pour suivre l’apôtre de la non-violence:
« Plus j’observe et j’étudie la vie, plus je deviens convaincu que le chagrin que l’on éprouve à la suite d’une séparation ou de la mort est, peut-être, la plus grande des illusions. Comprendre qu’il s’agit d’une illusion, c’est devenir libre.
La mort, ou la séparation de la substance, n’existe pas. Mais, pourtant, la tragédie en tout cela, c’est que, tout en aimant nos amis pour la substance que nous reconnaissons en eux, nous déplorons la destruction de l’insubstantiel qui recouvre la substance en son temps.
Pourtant, la véritable amitié devrait avoir pour but d’atteindre le tout à travers ce qui est fragmentaire. Vous semblez avoir découvert la vérité pour l’instant. Qu’elle demeure à jamais…
Ce que vous dites de la renaissance est profond. Ce n’est que bonté de la part de la Nature que nous ne nous souvenions pas de nos vies passées. À quoi bon connaître en détail les naissances innombrables par lesquelles nous sommes passés? La vie serait bien pénible si nous portions un aussi lourd fardeau de souvenirs. L’homme sage oublie délibérément beaucoup de choses; même un homme de loi [NDLR: A une époque de sa vie, Gandhi était avocat] oublie les cas dont il s’est chargé et leurs détails dès qu’ils sont réglés. Oui, «la mort n’est qu’un sommeil et un oubli»…
Votre mère est en train de s’en aller doucement. Ce serait bien si la fin venait vite. Il est mieux de quitter un corps que l’on a usé. Souhaiter voir ceux qui nous sont les plus chers rester aussi longtemps que possible dans la chair est un désir égoïste qui provient de notre faiblesse ou de notre manque de foi en la survie de l’âme après la dissolution du corps.
La forme change sans cesse, sans cesse elle périt, mais l’esprit qui anime cette forme, lui, ne change ni ne périt. Le véritable amour est atteint quand on sait le transférer du corps à celui qui l’habite, puis qu’on réalise, nécessairement, l’unité de toute vie qui loge en d’innombrables corps. »

lire plus
Le Miracle de Cokeville

Le Miracle de Cokeville

Le Miracle de Cokeville

Parfois, la Loi de l’Effet de Réciprocité ou Loi du Karma s’accomplit instantanément. C’est un cas de genre qu’illustre l’événement dit « Le Miracle de Cokeville ».
Par ailleurs, qui sont ces entités vues comme des « silhouettes blanches » qui circulaient dans la salle de classe? Certains ont parlé d' »anges », mais s’agissait-il réellement d’anges? Peut-être des « anges gardiens »? Ou, plutôt, des aides ou guides spirituels?
Le Miracle de Cokeville – USA – Année 1986
Le vendredi 16 mai 1986, à l’école primaire de Cokeville (Wyoming – USA), 96 enfants (ou 136?) et 18 adultes ont été pris en otage par un ancien policier de la ville, David Young, 43 ans, et son épouse Doris Young, 47 ans.
Avec sa femme, David Young est entré dans l’école avec une bombe artisanale remplie d’essence, ainsi que des fusils et des pistolets. Le couple a rassemblé un grand groupe d’enfants et d’enseignants dans une seule salle de classe. L’ancien policier a attaché la gâchette de la bombe à son poignet et a menacé le groupe qu’il pourrait, à tout moment, bouger son bras et déclencher l’explosion de la bombe.
Young voulait demander une audience avec le président  des États-Unis de l’époque, Ronald Reagan, ainsi que 2 millions de $ par otage (soit 230 millions de $ de l’époque).
Après plus de deux heures de prise d’otages, les enfants devenaient agités, alors les enseignants ont essayé – ce qui faisait partie de leur rôle! – de les distraire avec des jeux, des livres, mais cela ne suffisait manifestement pas. Il fallait quelque chose de plus…

lire plus
Les Béatitudes

Les Béatitudes

Les Béatitudes

« De nouveau, le Peuple s’était rassemblé autour du Maître et de Ses Disciples. Ils écoutaient, recueillis, et voulaient en entendre plus. Alors, Jésus S’assit sur une colline et à Ses pieds s’étendirent les légions {d’êtres humains} qui étaient venues pour entendre Sa Parole.

Et Jésus parla:

« Heureux ceux qui accueillent simplement le Vrai, car le Royaume des Cieux est à eux.

Ne ruminez pas et n’ergotez pas à partir de Mes Paroles, vous ne trouveriez, avec elles, jamais une fin. Ne dites pas à vos co-êtres humains ce qui avec elles vous touche; car ils sont d’un autre genre, ne feraient que {faire} {res}sortir {le} leur propre et vous embrouilleraient!

Heureux les Êtres humains qui sont patients et débonnaires; car ils domineront la Terre.

Apprenez à attendre et apprenez à vous modérer, alors vous porterez en vous, un jour, la puissance de contraindre d’autres êtres humains. La Discipline personnelle en dompte d’autres! »

Heureux ceux qui doivent aller par la souffrance, car ils seront consolés.

Ne vous plaignez pas si la souffrance vient sur vous. Supportez-la et soyez forts! Aucune peine ne peut s’approcher de vous, si vous ne lui avez pas fourni la possibilité de s’approcher. Apprenez, cependant, d’elle et transformez-vous au plus profond {de vous-mêmes}, alors elle tombe de vous et vous devenez libres!

lire plus
Arrivée à Jérusalem

Arrivée à Jérusalem

Arrivée à Jérusalem

« Lorsqu’Il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée Montagne des Oliviers, Jésus envoya deux de Ses Disciples, en disant: Allez au village qui est en face; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s’est jamais assis; détachez-le, et amenez-le.
Si quelqu’un vous demande: « Pourquoi le détachez-vous? », vous lui répondrez: Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus les leur avait dites. Comme ils détachaient l’ânon, ses maîtres leur dirent: « Pourquoi détachez-vous l’ânon? ».
34 Ils répondirent: – « Le Seigneur en a besoin. ».
35 Et ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter Jésus.
36 Quand Il fut en marche, les gens étendirent leurs vêtements sur le chemin.
37 Et lorsque, déjà, Il approchait de Jérusalem, vers la descente de la Montagne des Oliviers, toute la multitude des Disciples, saisie de Joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus.
38 Ils disaient: Béni soit le Roi Qui vient au Nom du Seigneur! Paix dans le Ciel, et Gloire dans les Lieux très hauts!

lire plus
La Parabole des Mines

La Parabole des Mines

La Parabole des Mines

11 « Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une Parabole, parce qu’Il était près de Jérusalem, et que l’on croyait qu’à l’instant le Royaume de Dieu allait paraître.

12 Il dit donc: « Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’Autorité royale, et ensuite revenir.

13 Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit: Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne.

14 Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire: Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.

15 Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’Autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.

lire plus
Dieu prend soin de nous!

Dieu prend soin de nous!

Dieu prend soin de nous!

C’est une Promesse de Jésus, dans la Bible: 
« C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée de plus à la durée de sa vie?…
Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent;… cependant je vous le dis: Même Salomon, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-Il pas à plus forte raison, gens de peu de Foi?…
Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? Que boirons-nous? De quoi serons-nous vêtus?…
Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait ce dont vous avez besoin avant même que vous ne le Lui demandiez… Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et Sa Justice, et tout le reste vous sera donné par surcroît. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » (Matthieu VI, 25-34).
Tous les Chrétiens ou presque connaissent ce célèbre passage des Évangiles, mais combien le mettent en pratique concrètement, journellement, dans la vie quotidienne?
Cela veut naturellement dire que, pour obtenir  d’abord la première condition doit être remplie. Il nous faut d’abord chercher le Royaume de Dieu et Sa Justice. Ensuite, tout le reste nous est donné!

lire plus
Parabole

Parabole

Parabole

Par Salem YAHI

« Le monde est une parabole, une énigme.
Et la multitude voit, et la foule entend; mais en vain. »
– Alexandra David-Neel –

La parabole est un élément spécifique de l’art du bien parler (la réthorique), souvent elle se présente sous la forme d’une courte histoire basée sur des situations du quotidien qui imagent un enseignement, une morale ou une doctrine. Elle s’intercale, semblable à une analogie, entre un récit imagé et un discours ordonné. La parabole porte une vertu pédagogique: celle de rendre concret une idée ou une notion, tandis que la parole use du langage dans un contexte déterminé. Le mot parole est la contraction étymologique du mot parabole, issu du latin parabola, lui-même emprunté au grec ancien parabolḗ / παραϐολή, qui signifie: rapprochement, juxtaposition, comparaison mais surtout illustration.
Le texte qui suit traite de la dimension cachée de la parabole, en fait de son sens spirituel. Ce texte va s’appuyer sur le livre de la Bible des Ancien et Nouveau Testaments d’une part, et, sur les résultats obtenus à partir de la matrice de calcul réalisée par un auteur français Lucien Siffrid date de 1930, d’autre part. Elle croise les nombres de 1 à 9 avec trois paramètres qui sont: l’Esprit, l’Humain et les Ténèbres. Les résultats obtenus ouvrent de vastes perspectives spirituelles.
Il est vain pour l’intelligence de chercher à percer le sens que renferme une parabole. Certes, elle peut saisir la substance des mots, mais elle ne peut parvenir à en recueillir l’essence. La recherche des réponses aux rébus, charades et autres devinettes fait appel aux capacités intellectuelles telles que: l’intelligence, la mémoire et la culture. Mais, lorsqu’il s’agit de saisir la profondeur des paraboles, à l’exemple de celles de la Bible, l’intellect n’y suffit vraiment pas. Une ressource bien plus élevée s’avère indispensable: l’intuition, que le philosophe français Bergson (1859-1941) avait baptisé l’“élan vital”. Assurément, c’est elle l’outil de perception du réel au-delà du réel. Dans les livres saints, la parabole se présente sous la forme d’un récit symbolique qui contient un enseignement spirituel, un récit… au-delà du réel. Au cours de son Ministère, le Christ l’utilisa souvent pour apporter une nourriture spirituelle aux esprits humains nostalgiques de leur origine mais aussi pour exercer un tri: Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. C’est pourquoi Je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent.

lire plus
Peut-on souffrir injustement?

Peut-on souffrir injustement?

Peut-on souffrir injustement?

La présence d’un esprit humain sur la Terre en notre époque, toujours plus agitée et incertaine, comporte certains risques. Mais, à chaque fois qu’une catastrophe s’abat sur un ou plusieurs êtres humains, l’on entend divers propos qui témoignent que la fatalité s’est abattue sur des victimes « innocentes ». Les maladies elles-mêmes – même les maladies génétiques – sont considérées par presque tous les media comme dues au hasard.
Dans les divers Enseignements Spirituels l’on trouve des passages qui donnent l’impression que l’injustice est impossible et d’autres qui donnent l’impression qu’elle ne l’est pas. Tous les propos des différents Enseignements se « nuancent » ainsi eux-mêmes.
Dans la Bible, par exemple sur quantité de questions, l’on peut facilement trouver des Paroles qui semblent justifier un point de vue, tandis qu’un autre trouvera d’autres Paroles semblant justifier le point de vue inverse.
Ceci nous montre que la Vérité n’est jamais incluse en une seule formulation, même dans la Bible ou d’autres Enseignements Spirituels, et que l’on peut aussi y trouver des « contradictions » apparentes qui, en fait, n’en sont pas! Ainsi, du reste, que dans les œuvres de nombreux autres auteurs secondaires.
En cette fin de cycle la destruction à attendre risque de toucher aussi au passage ceux qui ne sont pour autant pas foncièrement mauvais. Mais cela n’est pas injuste pour autant, car ceux qui sont aussi secondairement touchés ont quand même de rares genres semblables avec les êtres humains pouvant être considérés comme les auteurs de la débâcle.

lire plus