Ecole de l'art de vivre

Les trois Temps de l’esprit humain

par | 14 Juin 2024 | Bible, Notions Justes | 2 commentaires

  1. Article très intéressant... Mais je suis resté sur ma faim... Pour ma part, j'aurais souhaité que l'auteur approfondisse un peu…

  2. "Les Paraboles expliquées - Les Images" Ce texte est un magnifique tableau dans lequel chaque conseil prodigué par Jésus y…

  3. En réponse à Jacques... Permettez-moi de continuer sur votre lancée en disant que le Commandement "Aime ton prochain comme toi-même",…

  4. J'avoue que c'est une question très, très difficile... Bien que je n'aie pas l'expérience vécue - et au vu des…

  5. Merci, Anne-Marie, de cet évocateur exemple, qui pose bien la problématique. Cela tend à confirmer que seul l'amour sentimental peut…

  6. A Enyavlys: "Il me semble que le seul mensonge qui puisse trouver grâce au regard des lois divines, c’est le…

  7. A Claudy Blaise: Voulez-vous dire par là qu’aucun mensonge n’est légitime?

  8. «Le moi est haïssable!» «abnégation», «désintéressement», voire «altruisme». Cela résonne bien en moi et me permet de saisir et d'approfondir…

  9. Du vécu récent: Un homme se sait atteint d’un cancer et avec son épouse ils ont été informés qu’il n’y…

Archives

.

Les trois Temps de l’esprit humain

.

Par Salem Yahi

.

Lors d’une évocation du prophète Ésaïe (61, 1), le pape Jean-Paul II, Chef de l’Église catholique de 1978 à 2005, avait reconnu la réalité de lesprit humain spirituel, jusqu’à parfaitement distinguer ce qui est de la chair et ce qui est de l’esprit. Lisons ses déclarations:

« … comme s’il les (les souffrances du futur Oint de Dieu) voyait de ses propres yeux, les yeux du corps et ceux de l’esprit.1 Il formula ainsi une vérité devant servir de guide aux chrétiens, où l’âme est escamotée, ce qui a pour conséquences d’effriter quelque peu l’enseignement du catéchisme: L’Esprit Saint doit être le guide suprême de l’homme, la lumière de lesprit humain.2 Plus tard, ignorant encore l’âme, Jean-Paul II précisa que, non seulement l’esprit est porteur de conscience et de volonté, mais qu’il vit après la mort bien avant la venue de la résurrection:

On ne doit d’ailleurs pas s’imaginer que la vie après la mort ne commence qu’au moment de la résurrection de la fin des temps. Celle-ci est en effet précédée par cet état particulier dans lequel se trouve chaque être humain à partir du moment de sa mort. Il s’agit d’une phase de transition, où la disparition du corps s’accompagne de la permanence d’un élément spirituel, pourvu de conscience et de volonté, si bien que le “je” humain demeure, tout en étant naturellement privé d’être corporel à part entière. »3

La lecture de ce texte requiert ce qui suit de la part des lecteurs : «Soyez fervents d’esprit»4 et «Que chacun ait en son esprit une pleine conviction».5 Enfin qu’ils se souviennent, qu’en vérité, Paul de Tarse a aussi donné cette précision: «Vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous6

Aussi doit-on s’interroger des propos très étonnants apportés aux fidèles des églises dans l’enseignement de leur catéchisme, dans la mesure où les écrits du pape en sont éloignés et même carrément différents. Ainsi, prenons acte de l’imbroglio du catéchisme (1998) concernant l’“âme immortelle”: l’«“âme“ signifie le principe spirituel en l’homme»7 qui «est plus particulièrement image de Dieu».8 Ou encore : «esprit” signifie que l’homme est ordonné dès sa création à sa fin surnaturelle, et que son âme est capable d’être surélevée gratuitement à la communion avec Dieu».9

Le contenu de la Bible est totalement ignoré par la théologie chrétienne lorsqu’il s’agit de rechercher et de définir, à la fois, l’existence et la nature de l’esprit humain. Pourtant avec un minimum de curiosité et d’efforts, à partir d’extraits choisis, la Bible peut inscrire l’esprit humain dans un vaste panorama en trois temps dans lequel, jamais, Dieu n’a cessé de tendre sa Main aimante et sévère vers l’homme. Dans ce sens, malgré toutes les modifications et imperfections que la pensée et la main lui ont fait subir au cours des âges, le livre biblique constitue une preuve éclatante de la réalité de l’esprit si réfutée par l’Église.

À ce titre, la Bible reste un support de recherche spirituelle puissant lorsque que son étude est portée par “l’intelligence spirituelle”10, qui, elle, bénéficie de la Grâce de Dieu, ce qui n’est jamais appelé sur l’âme ou la chair.

Dans ce panorama, les religions monothéistes n’y font pas référence parce qu’aucune d’elles n’enseigne véritablement ni l’Esprit Saint (le Souffle Divin) ni sa création l’esprit humain (le souffle humain). La Bible rapporte la Vérité spirituelle offerte par l’Esprit à l’esprit humain. Le devoir de la créature homme est d’en pressentir la présence, d’en reconnaître la nature et d’en intérioriser le sens pour atteindre à la véritable nostalgie.

Le développement suivant a pour ligne directrice le Spirituel, lequel traverse l’enseignement biblique dans sa totalité afin de dévoiler ce qui est avant, pendant et après la vie terrestre de tout être humain. Un panorama en trois temps logé dans la conscience qui est esprit, propre à faire briller avec éclat sa flamme intérieure. Les versets se succèdent en cohérence dans ce panorama non exhaustif qui déroule la nature de l’esprit humain en trois temps. Il ouvre sur son origine hors la chair, puis est suivi de passages édifiants sur la chair éphémère, et s’achève par des versets qui révèlent le chemin menant vers la résurrection au sein du Royaume spirituel promis par Christ. L’ensemble établit en certitude que la résurrection s’adresse bien à l’être vivant, l’esprit, et que la chair n’a pu, ne peut et ne pourra jamais prétendre à la moindre rédemption, que la résurrection s’opère hors la chair, sans la chair! L’esprit humain, semence bleue jetée dans l’immensité des mondes matériels; belle promesse du ciel spirituel, est appelé à se développer dans l’ici-bas pour émerger et s’accomplir, grâce à la Connaissance de Dieu et de ses Lois, dans le monde spirituel.

«Lui [Dieu] qui a donné à l’homme la connaissance.»11 encourage ainsi les esprits humains: «Croissez dans la grâce et la connaissance.»12 Et l’homme reconnaissant peut se dire à lui-même: Je vais humblement et en gratitude lever le voile de la: «Mystérieuse connaissance qui me dépasse.»13»

Que s’ouvre à la page suivante le modeste panorama du Commencement, de l’évolution et de l’apothéose de l’esprit humain initiés par l’Esprit de Dieu Imanuel dès la Genèse des Mondes.

Premier Temps: L’esprit humain!

Ce qui est né de l’Esprit est esprit.14

Ô Dieu, Dieu des esprits qui animent toute chair.15

C’est l’esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien.16

Avant de te façonner dans le sein de ta mère, Il a formé ton esprit.»17

Il insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant.18

Le vivant issu du Vivant ne connaîtra ni crainte ni mort.19

Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes animés.20

Lui qui tient en son pouvoir l’âme de tout vivant et le souffle de toute chair d’homme?21

Qui connaît le souffle des fils d’Adam qui monte, lui, vers le haut?22

Avant que ne se détache le fil argenté … et que le souffle ne retourne à Dieu qui l’avait donné.23

Personne n’a de pouvoir sur le souffle vital, pour retenir ce souffle.24

Vous qui d’abord avez commencé par l’esprit, est-ce la chair maintenant qui vous mène à la perfection?25

Semé corps animal, on ressuscite corps spirituel.26

Qui donc parmi les hommes connaît ce qui est dans l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ?27

Vous aussi préoccupez-vous du trésor non périssable.28

Cet Esprit Lui-même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.29

Nous le savons, si notre demeure terrestre, qui n’est qu’une tente qui se détruit, nous avons un édifice, œuvre de Dieu, demeure éternelle dans les cieux qui n’est pas faite de main d’homme.30

Dieu m’en est témoin, lui à qui je rends un culte en mon esprit en annonçant l’Évangile de son Fils.31

Mon esprit à moi, Daniel, fut angoissé au-dedans de son enveloppe et les visions de mon esprit me tourmentaient.32

Vers toi mon âme aspire, mon esprit, au-dedans de moi, te cherche.33

Prenez donc garde en votre esprit, et ne soyez pas infidèles.34

Nous ne marchons pas sous l’empire de la chair mais de l’esprit.35

Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi sous l’impulsion de l’esprit.36

Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi.37

Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L’esprit est plein d’ardeur mais la chair est faible.38

Mais moi, je suis rempli de force, de l’Esprit de l’Éternel.39

Deuxième Temps: La chair!

Le Seigneur Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. IL insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant.40

Qu’aucune chair n’aille se glorifier devant Dieu.41

La chair tend à la mort, mais l’esprit tend à la vie.42

Ce qui est né de la chair est chair.43

Toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe : l’herbe sèche et sa fleur tombe; mais la Parole du Seigneur demeure éternellement.44

Toute chair vieillit comme un vêtement; c’est la loi éternelle: Tu dois mourir”.45

La chair, en ses désirs, s’oppose à l’esprit et l’esprit à la chair.46

La chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité.47

Ainsi parle l’Éternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son cœur de l’Éternel.48

Malheureuse l’âme qui dépend de la chair.49

Si vous vivez de façon charnelle, vous mourrez.50

Jésus disait: Misérable le corps qui dépend d’un autre corps. Misérable l’âme qui dépend de ces deux.51

Celui qui sème pour sa propre chair récoltera ce que produit la chair: la corruption.52

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais ne peuvent tuer l’âme.53

Car les circoncis, c’est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l’Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair.54

Troisième Temps: La résurrection!

N’est-ce pas toi qui, dès l’origine, es le Seigneur, mon Dieu, mon Saint? Nous ne mourrons pas!55

Pour ce qui est de la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu, dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui dit, à propos du buisson: Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob?56

Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort.57

Je sais, …, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour.58

Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.59

À la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.60

Celui qui pèse les esprits, c’est l’éternel.61

Oui, nous sommes pleins de confiance et nous préférons mieux quitter la demeure de ce corps pour aller demeurer auprès du Seigneur.62

Je remets mon Esprit.63 et: Seigneur Jésus, reçois mon esprit.64

Avant que ne se détache le fil argenté… et que le souffle ne retourne à Dieu qui l’avait donné.65

Pensez-vous que ce soit pour rien que l’Écriture dit: Dieu désire jalousement l’esprit qu’Il a fait habiter en nous?66

Dieu dit à Noé: pour moi la fin de toute chair est arrivée!67

Quand ma peau sera détruite, il se lèvera. Quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.68

Il nous faudra tous comparaître à découvert devant le tribunal du Christ, afin que chacun recueille le prix de ce qu’il aura fait durant sa vie corporelle, soit en bien, soit en mal.69

Le Seigneur soit avec ton esprit.70

Que la grâce du Seigneur Jésus Christ soit avec ton esprit.71

Heureux qui a trouvé la Sagesse, … l’Arbre de vie c’est elle.72

Quand l’homme expire, où est-il ?73

Notre cité, à nous, est dans les cieux.74

Le Seigneur fit monter Élie au ciel.75

Dans la Maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures!76

Comme elles sont aimées tes demeures Seigneur tout-puissant!77

Heureux les habitants de ta maison.78

Mon âme soupire et languit après les parvis de l’Éternel.79

Ramassez d’abord l’ivraie et liez-la en bottes pour la brûler; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier.80

Dieu, Lui, n’a pas fait la mort et il ne prend pas plaisir à la perte des vivants. Car IL a créé tous les êtres pour qu’ils subsistent et, dans le monde, les générations sont salutaires; en elles, il n’y a point de poison funeste et la domination de l’Hadès (*) ne s’exerce pas sur la terre, car la justice est immortelle.81

L’esprit en nous-mêmes est la clé de toute espérance, le rayon de soleil qui éclaire la lecture biblique. Lui, notre esprit vivant est conduit vers le Paraclet, l’Esprit de Vérité, promis par Christ.82 Aussi, qu’il ne s’endorme pas sur le chemin spirituel de l’élévation vers le Royaume de l’esprit, le Royaume des cieux. Et qu’en lui, ces paroles de Christ soient un guide de voyage intérieur : «Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit83

.

Salem Yahi.

16 mai 2024.

.

====================================

Notes:

(*) Nom grec qui désigne le séjour des morts.

1 Lettre apostolique «Salvifici doloris», paragraphe 17, 11 février 1984

2 Encyclique Dominum et vivificantem, 1986

3 Osservatore Romano, 45 de 6 novembre 1998 Audience générale au Vatican

4 Romains 12, 11

5 Romains 14, 5

6 Romains 8, 9

7 Catéchisme n° 990, page 252

8 Catéchisme n° 363, page 98

9 Catéchisme n° 367, page 99

10 1 Corinthiens 14, 10

11 Psaume 94, 11

12 2 Pierre, 18

13 Psaume 139, 6

14 Jean 3, 6

15 Nombres 16, 22

16 Jean 6, 63

17 Jérémie 1, 5

18 Genèse 2, 7

19 Évangile de Thomas, logion 111

20 Luc 9, 55 Bible Segond

21 Job 12, 10

22 Qohéleth 3, 21

23 Qohéleth 12, 6

24 Qohéleth 8, 8

25 Galates 3, 3

26 1 Corinthiens 15, 44

27 1 Corinthiens 2, 11

28 Évangile de Thomas, logion 76

29 Romains 8, 16

30 2 Corinthiens 5, 1

31 Romains 1, 9

32 Daniel 7, 15

33 Ésaïe 26, 9

34 Malachie 2, 15 et 16 Segond

35 Romains 8, 4

36 Galates 5, 25

37 2 Timothée 1, 7

38 Matthieu 26, 41

39 Michée 3, 8

40 Genèse 2, 7

41 1 Corinthiens 1, 29 Bible de Jérusalem

42 Romains 8, 6

43 Jean 3, 6

44 1 Pierre 1, 24-25

45 Siracide 19, 24

46 Galates 5, 17

47 1 Corinthiens 15, 49

48 Jérémie 17, 5 Bible Segond

49 Évangile de Thomas, logion 112

50 Romains 8, 13

51 Évangile de Thomas, logion 87

52 Galates 6, 8

53 Matthieu 10, 28

54 Philippiens 3, 3 Bible Segond

55 Habaquq 1, 12

56 Marc 12, 26

57 Jean 11, 25

58 Jean 11, 24

59 Actes 4, 33

60 Marc 12, 25

61 Proverbes 16, 2 Bible Segond

62 2 Corinthiens 5, 8

63 Luc 23, 46

64 Actes 7, 59

65 Qohéleth 12, 6

66 Jacques 4, 5

67 Genèse 6, 12

68 Job 19, 25-26 Bible Segond

69 2 Corinthiens 5, 10

70 2 Timothée 4, 22

71 Philippiens 4, 23

72 Proverbes 3, 13 et 18

73 Job 14, 10

74 Philippiens 3, 20

75 2 Rois 2, 1

76 Jean 14, 2

77 Psaume 84, 2

78 Psaume 84, 5

79 Psaume 84, 3

80 Matthieu 13, 30

81 Sagesse 1, 13-15

82 Jean 16,13

83 Jean 3, 6

.

Liberté de l'esprit

Liberté de l’esprit

2 Commentaires

  1. Deh Assy

    Vivement que ceux qui aspirent à la Lumière trouvent le chemin qui conduit à Elle par l’esprit en eux qui est immatériel et véritablement vivant dans l’être humain et non le corps de chair et de sang palpable.

    Merci à l’auteur de l’article de donner, dans cet écrit, des éléments très clairs pour montrer aux chercheurs sincères des voies sûres conduisant à la vraie résurrection de l’esprit.

    Réponse
    • YAHI

      Et l’être de Lumière, du haut de son piédestal, regarde de si haut, de si loin, vers le bas dans le monde des hommes sombre, et déchiré par les viles passions.

      Seuls quelques uns parmi eux, quelques esprits seulement, luisent encore de la Lumière de l’Esprit. Ils se sentent perdus et abandonnés dans l’immensité de la clameur matérialiste qui recouvre et enserre l’humanité. Mais, pareil à un scintillement dans le ciel du cosmos, leur nostalgie attire les fils de Lumière qui glissent à travers les myriades célestes pour venir s’unir à elle. Et la nostalgie s’éclaire, elle brille jusqu’à devenir l’espoir vivant de ces quelques esprits éveillés.

      Merci pour l’intérêt que vous portez à ce texte.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *