Ecole de l'art de vivre
  1. Article très intéressant... Mais je suis resté sur ma faim... Pour ma part, j'aurais souhaité que l'auteur approfondisse un peu…

  2. "Les Paraboles expliquées - Les Images" Ce texte est un magnifique tableau dans lequel chaque conseil prodigué par Jésus y…

  3. En réponse à Jacques... Permettez-moi de continuer sur votre lancée en disant que le Commandement "Aime ton prochain comme toi-même",…

  4. J'avoue que c'est une question très, très difficile... Bien que je n'aie pas l'expérience vécue - et au vu des…

  5. Merci, Anne-Marie, de cet évocateur exemple, qui pose bien la problématique. Cela tend à confirmer que seul l'amour sentimental peut…

  6. A Enyavlys: "Il me semble que le seul mensonge qui puisse trouver grâce au regard des lois divines, c’est le…

  7. A Claudy Blaise: Voulez-vous dire par là qu’aucun mensonge n’est légitime?

  8. «Le moi est haïssable!» «abnégation», «désintéressement», voire «altruisme». Cela résonne bien en moi et me permet de saisir et d'approfondir…

  9. Du vécu récent: Un homme se sait atteint d’un cancer et avec son épouse ils ont été informés qu’il n’y…

Archives

.

La Loi de l’Évolution

.

Pas une seule des Lois de La Création ne peut être déformée.

Apprenons les Lois.

.

Les Lois de la Création

Sur le site de l’École de L’Art de Vivre, progressivement, l’on découvre ensemble les Lois de la Vie… C’est ainsi que nous avons découvert les Trois Lois de Base, la Loi de la Pesanteur Spirituelle, la Loi de l’Attraction du Genre Semblable, la Loi de l’Effet de Réciprocité, puis la Loi du Donner et du Recevoir (Loi de la Compensation), la Loi du Mouvement

Aujourd’hui, nous voulons nous intéresser à la Loi de l’Évolution, elle aussi d’une importance considérable pour la vie dans la matière grossière. Cela concerne tous les Règnes: Le Règne minéral, le Règne végétal, le Règne animal et, bien sûr, aussi, le Règne … humain! Il y a donc bien quatre Règnes distincts et pas seulement trois, parce que, oui, l’être humain n’est pas un animal!

Création ou Évolution?

Les deux Notions sont souvent – à tort – opposées. Il n’y a aucun besoin d’être « créationniste » ou « évolutionniste ». Il convient juste de reconnaître la réalité des faits. Qu’elles soient « créationnistes » ou « évolutionnistes », les théories sont très compliquées, alors que – comme toujours – la réalité est beaucoup plus simple.

La Création a-t-elle été créée?

La Création – l’Univers – a-t-elle été créée? Oui, déjà le mot lui-même l’indique: La Création a été créée par le Créateur. Elle est donc Son Œuvre. Et, comme toute œuvre, elle est limitée.

L’être humain est-il une créature ou un produit de l’évolution?

L’être humain est-il une créature ou un produit de l’évolution? Il n’est pas possible de répondre à une telle question par une seule affirmation. L’esprit humain – au départ seulement un germe d’esprit humain – est une créature. Son corps terrestre, lui, est le résultat de l’évolution.

En ce sens il ne serait pas faux de dire que « l’être humain descend du singe », mais, en réalité, cela n’est pas juste non plus, parce que ce n’est pas réellement l’être humain lui-même qui descend du singe mais seulement son corps terrestre gros-matériel.

Les barrières naturelles entre les différents genres

Sur Terre, les corps sont donc soumis à l’évolution au sens biologique, ce qui fait qu’ils peuvent aussi dériver les uns les autres, mais cela n’implique rien de pareil quant aux noyaux qui les habitent. Jamais une âme de singe (ou de tout autre animal) ne pourrait se transformer en esprit humain. Il y a là une intangible et infranchissable barrière due à la différence d’origine.

Justement de telles barrières sont nettement perceptibles entre les espèces. De façon générale un poisson ne peut pas devenir un oiseau, ce qui peut et doit sérieusement compliquer leurs amours!

Selon les Lois de la Nature, d’un genre d’être ne peut en naître un autre, n’ayant rien en commun avec le premier. Pour aboutir à cette évidente conclusion, suffisent les plus simples connaissances en sciences naturelles.

Par exemple, dans un animal, sur Terre, l’esprit d’un être humain peut pas être implanté ou transplanté, ce qui ferait qu’un animal vivant devienne ainsi un être humain. C’est juste impossible! Selon la Loi de l’Évolution, il ne peut jamais se développer autre chose que ce que le genre d’origine avait apporté avec lui.

Au cours de l’évolution, le genre d’origine, admet, certes, différents genres et formes d’assemblage, ainsi que l’on peut le voir lors des greffes arboricoles ou lors de croisements lors des procréations animales donnant des hybrides stériles, comme, par exemple, des mulets (résultant du croisement d’un âne et d’une jument) ou encore des bardots (résultant du croisement d’un cheval avec une ânesse).

Mais même en de tels cas les résultats les plus surprenants doivent nécessairement toujours demeurer dans le cadre des matériaux fondamentaux apportés par le genre d’origine. Telle est la Loi!

Supposons, par exemple, un croisement entre être humain terrestre et un animal, cela ne pourrait concerner que le corps gros-matériel, puisque ceux-ci – celui de l’être humain et celui de l’animal – ont leur origine dans la même matière, mais cela ne donnerait jamais rien en termes d’incarnation.

En effet, l’origine intérieure de l’être humain – l’esprit – et celle de l’animal – l’âme animale – ne peuvent jamais se relier, de sorte que toute approche d’un esprit ou d’une âme est, en de tels cas, impossible! En admettant même qu’une fécondation serait possible (ce qui reste à prouver), un telle tentative ne pourra toujours – au moment même où le concours de l’esprit ou de l’âme est requis – qu’avorter (c’est le cas de dire!).

De façon générale, selon les Lois de la Création, il est impossible d’introduire ou de faire sortir ce qui se tient au-dessus de l’origine véritable, donc ce qui n’y est pas déjà contenu, ainsi – du reste – qu’il en est aussi pour la différence existant entre l’origine spirituelle de l’être humain et le Divin. Pas plus qu’un animal ne peut devenir un être humain, un esprit humain ne peut devenir divin.

La première incarnation d’un germe d’esprit humain

Lorsque le Règne animal eut atteint le summum de sa propre évolution, le moment arriva permettant la première incarnation d’un germe d’esprit dans un corps gros-matériel: Le point maximal du Règne animal pouvait jouxter avec le point minimal du Règne humain.

A la place d’une âme animale, pour la première fois s’incarna, dans le corps gros-matériel en gestation d’un primate un germe d’esprit humain au tout début de son évolution.

Selon Roselis von Sass, dans son livre « Les premiers êtres humains », ces « ancêtres » des êtres humains s’appelaient les « Babaïs ». C’étaient eux le fameux chaînon manquant entre l’animal et l’être humain.

Le genre humain et le genre animal sont deux genres très différents, parce que le Noyau animateur est très différent. Pour l’être humain de genre spirituel c’est l’esprit, pour l’animal, de genre entéallique, c’est l’âme animale (« anima » veut dire « âme » en latin).

Le genre animal entéallique, naturellement dépourvu de libre vouloir, de conscience morale et de responsabilité, est naturellement placé sous le genre spirituel humain.

C’est pourquoi la probabilité de voir, un jour, la Terre se transformer en planète des singes est plus qu’infime: inexistante.

La Loi de l’Évolution d’un point de vue spirituel

Sur le plan spirituel, la Loi de l’Évolution agit au cours du chemin qui permet à un être humain de reconnaître son Dieu et Créateur, sans Lequel il n’existerait pas, n’aurait rien, ne serait rien. L’Omnisagesse Divine a prévu que, de façon progressive, l’être humain doit gravir, dans l’ordre, les degrés conduisant à la pleine Reconnaissance de son Dieu.

Par exemple, vouloir sans transition enseigner l’Existence de Dieu à des êtres humains étant encore au stade entéallique comme les peuples de la forêt, c’est ne pas tenir compte de la Loi de l’Évolution, que l’on pourrait aussi appelé « Loi des Degrés ».

En fonction de cette Loi de l’Évolution progressive ou Loi des Degrés des sauts de degrés ne sont pas possibles. Chaque marche doit être gravie, l’une après l’autre! Aucune ne peut être sautée. C’est tellement simple!

Quant à sortir de la Création, pour tout être humain, il ne peut en être question. Par conséquent, il est et sera toujours soumis aux Lois de la Création. Même le Paradis éternel des esprits humains est aussi dans la Création.

La conversion des Germains au Christianisme

Lors que, d’une poigne brutale, Boniface de Mayence s’en prit à la Croyance des Germains – leur Foi dans les Grands Entéaux – les « Dieux » – qui leur était sacrée – pour leur enseigner, leur inculquer, leur imposer le Christianisme par la violence, transgressant ainsi le Commandement « Tu ne dois pas tuer », il commit non seulement une erreur mais même une faute, voire un crime.

Par exemple, dans sa biographie sur Wikipédia il est possible de lire:

« Il [Boniface] y fonde d’autres monastères et démontre la supériorité du Dieu chrétien par des actes symboliques comme l’abattage d’un Chêne sacré dédié au Dieu Donar (aussi appelé Thor et correspondant au Jupiter romain) près de Geismar. ».

Et aussi:

« Il est parfois représenté baptisant des convertis, un pied posé sur un chêne abattu qui est le symbole de l’écrasement de la religion païenne. ».

.

Boniface fait abattre le Chêne Sacré des Germains croyant en Donar

Boniface fait abattre le Chêne Sacré des Germains croyant en Donar

.

« Boniface voulait convaincre des druides des environs de Geismar, que le chêne n’était pas un arbre sacré. Il en fit donc abattre un, le Chêne de Thor. En tombant, l’arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage, à l’exception d’un jeune sapin. ».

S’il avait été un véritable Enseignant, il n’aurait pas essayé de détruire cette indispensable  étape correspondant au Culte des Dieux du Walhalla, mais, au contraire, en fonction de la Loi des Degrés, il se serait appuyé sur elle, comme un pied se pose et prend appui sur une marche pour, de marche en marche, s’élever sur la suivante.

La Loi de l’Adaptation

Bien qu’elles soient sœurs, la Loi de l’Évolution ne doit pas être confondue avec la Loi de l’Adaptation, quelque peu différente.

C’est en raison de la Loi de l’Adaptation que l’être humain terrestre a perdu toute capacité d’appréhender la matière fine de l’Au-delà. Pour cela il aurait fallu qu’au lieu de se limiter à l’intellect il utilise avec vigueur son Intuition spirituelle.

.

Singe Enseignant

Singe Enseignant

2 Commentaires

  1. Deh Assy

    « La Loi de l’Évolution »

    La loi de l’évolution est celle qui permit aux créatures du plan terrestre de passer des formes grossières du début de l’évolution à celles plus ou moins nobles de notre époque.

    Très importante loi agissant dans l’ensemble de la création et favorisant son évolution parfaite.

    Soutenue par la loi du mouvement, elle permet aux créatures d’évoluer pour atteindre les objectifs leur étant fixés par l’Omnisagesse du Créateur incluse dans ses lois parfaites.

    Réponse
  2. Jean OLIVER

    C’est dans la loi du mouvement que s’effectue la loi d’évolution.

    Or cette progression doit s’effectuer selon la loi des degrés, surtout

    lorsqu’il s’agit de l’évolution spirituelle de l’être humain.

    Honneur au Créateur pour avoir si merveilleusement structuré la Création.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *