Ecole de l'art de vivre

Éloge de l’Intuition

par | 16 Déc 2023 | Dictionnaire, Enseignements Spirituels, Eveil Spirituel, Notions Justes | 2 commentaires

  1. "Une seule chair." La profondeur de la parole du Christ Jésus reste aujourd'hui encore à découvrir. Immense travail que les…

  2. Il me semble que - outre les Appelés - la Parabole concerne aussi tous les autres êtres humains désireux d'être…

  3. L'habit de noce représente le résultat des efforts de transformation qu'accomplit un appelé en vue d'accomplir sa mission, c'est le…

  4. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  5. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  6. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

Archives

.

Éloge de l’Intuition

.

Lorsque quelqu’un ne sait pas si ce qu’il a ressenti est ou non de l’Intuition, c’est parce que cela n’en est pas! Rien n’est, en effet, plus fort que l’Intuition. L’Intuition produit un Ressenti d’évidence absolue qui ne peut être confondu avec rien d’autre, de sorte qu’il n’y a aucune place pour le doute!

C’est que, en effet, l’Intuition est la voix de l’esprit, et que l’esprit est le Noyau vivant éternel de l’être humain. L’on peut donc aussi l’appeler la conscience ou encore la voix intérieure. Ce sont différentes appellations qui, toutes, se réfèrent à l’Intuition.

En allemand, l’Intuition se dit généralement «Empfindung». Si l’on consulte les dictionnaires, la traduction ne sera généralement pas «intuition» mais plutôt «sensation», «sensibilité», voire même «sentiment» (en fait, en ce cas, une traduction catastrophique, car l’Intuition n’a justement rien à voir avec le sentiment!).

Alors que le mot français «intuition» comporterait plutôt l’idée de «voir», c’est «sensibilité» qui correspond le mieux – ou le moins mal – à ce que nous appelons ici l’Intuition. Car il s’agit bien, en effet, de ressentir, mais pas d’une manière sentimentale (sentiment) ni d’une manière corporelle («sensation»), mais uniquement d’une manière spirituelle.

À noter, toutefois, que, dans l’allemand moderne, l’habitude s’est prise de parler aussi d’«Intuition», donc de germaniser le mot français «intuition». D’ailleurs, si, à l’inverse, l’on cherche, dans un dictionnaire allemand, la traduction française de «Intuition», l’on trouve logiquement…: «intuition».

Le mot français «Intuition» – justement – vient du nom latin «intuitio», «vue, regard», lui-même dérivé du verbe déponent «intueri» signifiant «regarder attentivement».

Selon la «science» officielle, l’intuition serait un mode de connaissance, de pensée ou de jugement, conçu comme immédiat (au sens de direct); selon les acceptions, c’est un processus ou une faculté de l’esprit.

Nous pouvons être d’accord avec cela, à condition, bien sûr, de donner au mot «esprit» son véritable sens.

Malheureusement, selon Wikipédia, l’esprit serait «la totalité des phénomènes et des facultés mentales: perception, affectivité, intuition, pensée, jugement, morale, etc.».

Cette affligeante définition montre justement que le rédacteur n’a pas compris ce qu’est l’esprit (lequel n’a absolument rien à voir avec toutes les activités mentales, donc intellectuelles et lequel ne pense pas), de même que la plupart des philosophes (voir plus bas), en ce qui concerne l’intuition, rendent confus ce qui est simple est clair.

Définie de plusieurs manières en philosophie ainsi qu’en psychologie, l’intuition serait le fait de pressentir ou comprendre quelque chose sans analyse ni raisonnement.

Oui, savoir «sans analyse ni raisonnement», autrement dit sans intellect, c’est exactement cela, l’intuition!

Voyons maintenant, extrait de cette page, comment certains philosophes ont considéré l’intuition:

Pour Platon, l’intuition est la saisie immédiate de la vérité de l’idée par l’âme indépendamment du corps. Bravo Platon!, cette définition de l’intuition pourrait (il faut, toutefois, apporter la nuance que l’âme n’est pas exactement l’esprit!) être considérée comme correcte.

Chez Blaise Pascal, on peut rapprocher l’intuition de ce qu’il dénomme l’«esprit de finesse», ce «sens bien délicat» qui permet «tout d’un coup voir la chose d’un seul regard, et non pas par progrès de raisonnement, au moins jusqu’à un certain degré», d’appréhender certains principes, si délicats eux-mêmes qu’on «les sent plutôt qu’on ne les voit», si bien que l’on «a des peines infinies à les faire sentir à ceux qui ne les sentent pas». Eh oui, c’est comme cela, l’Intuition!

Pour Henri Bergson – dit le «philosophe de l’Intuition» -, l’intuition est la conscience dans ce qu’elle a de plus lumineux.

En s’arrêtant là, cette définition serait parfaite. Malheureusement, la suite vient, quelque peu, atténuer l’aspect lumineux du précédent propos:

Pour Bergson, c’est la saisie de l’esprit par lui-même au sein de la durée, qu’il définit comme «la sympathie intellectuelle ou spirituelle par laquelle on se transporte à l’intérieur d’un être pour coïncider avec ce qu’il a d’unique et par conséquent d’inexprimable». (Rappel: L’Intuition – la vraie! – n’a rien à voir avec l’intellect!)

René Guénon reconnaît avec Aristote et Thomas d’Aquin que cette «connaissance intuitive, parce qu’elle est immédiate, est nécessairement infaillible par elle-même; au contraire, l’erreur peut toujours s’introduire dans toute connaissance qui n’est qu’indirecte ou médiate comme l’est la connaissance rationnelle; et l’on voit par là combien Descartes avait tort de vouloir attribuer l’infaillibilité à la raison».

Les philosophes n’étant généralement pas capables de disserter d’un sujet sans y mêler les approches intellectuelles, en réalité, ne nous aident pas trop à définir ce qu’est l’Intuition.

C’est tellement plus simple et plus juste de se limiter à dire que l’Intuition est la voix de l’esprit, la conscience, la voix intérieure! Ainsi dit, tout est juste. Il n’est que de cultiver la simplicité en soi pour bien comprendre ce que cela veut dire… Alors, l’on débouche inévitablement sur la Clarté, qui, avec le Naturel, forme avec la Simplicité un triple Accord et une inséparable Triade…

De même que l’esprit ne pense pas mais ressent, en tant que voix de l’esprit, l’Intuition ne procède nullement de la pensée mais est uniquement un Ressenti(r). Pour mieux en cerner l’essence profonde, il suffit de se souvenir que la pensée (activité du cerveau antérieur) et la sensation (perception corporelle) s’arrêtent au … cimetière, alors que, en tant qu’activité de l’âme et de l’esprit, l’Intuition, elle, continue d’exister après la mort. C’est dire sa nature éminemment supérieure!

 

2 Commentaires

  1. Jean Oliver

    L’INTUITION

    Ami chercheur, c’est à partir d’un vouloir intuitif de nature spirituelle que peut jaillir l’intuition.
    Cette onde de force en provenance de l’esprit possède la capacité de produire une image.
    C’est pourquoi seule une intense activité de ton esprit contribue à son déclenchement.
    Elle transcende les notions d’espace et de temps, pour t’envoyer un message issu de l’éternelle Vérité.
    Elle ne cherche pas à te convaincre, car «Elle Est».
    Toi qui aspire à la vérité, sache qu’elle est ta meilleure amie.
    Dieu te l’a donnée pour ne pas t’éloigner du chemin qui te fût préparé, en vue d’accomplir une évolution ascendante au sein de la Création.
    Or seule l’inertie de ton esprit t’empêche d’intercepter ce cadeau du Ciel.
    Car hélas, trois fois hélas, tu a préféré faire confiance à un substitut tellement médiocre, «le sentiment humain»,
    que tu a érigé au dessus de la «pure intuition».
    Substitut tellement éloigné de la «Véritable Humanité».
    Et qui, en collaboration avec l’intellect, ô combien limité à tout ce qui est terrestre, a pu te rapprocher insidieusement vers les ténèbres,
    pendant que tu t’imaginais avancer vers la Lumière.
    Alors, ne cesse d’aiguiser, jour et nuit, ton pur vouloir vers l’élévation de la Vie;
    ainsi de la vitalité de ton esprit ne pourront naître que des Intuitions Véritables.

    J.O.

    Réponse
  2. Deh Assy

    Il est impératif de recouvrer cette intuition sans laquelle rien ne peut s’édifier durablement selon les lois divines.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *