Ecole de l'art de vivre

Libre … mais … responsable!

par | 16 Mar 2024 | Autres Articles, Devenir Libre, Enseignements Spirituels, Notions Justes | 0 commentaires

  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

Libre … mais … responsable!

.

La Liberté de l’esprit

La Liberté! La libre volonté! Elle fait partie de la nature – ou du genre – même de l’esprit humain lui-même! Ne cherchez pas la liberté ni la libre volonté dans la volonté intellectuelle, elle n’a rien à voir avec elle. Nous l’avons déjà vu, l’intellect humain est conditionnable, mais pas son esprit!

Libre volonté ou libre arbitre?

Les philosophes parlent de « libre arbitre », mais c’est une notion philosophique théorique, donc intellectuelle. Comme l’a dit le grand écrivain allemand Goethe: « Toute théorie est grise, mais l’Arbre de la Vie est vert et florissant! ».

L’absurdité de la théorie du libre-arbitre peut être illustrée par la fable de l’âne de Buridan, qui montre la complexité des approches philosophiques dominées par l’intellect, alors que la réalité spirituelle est tellement plus simple.

Ce soi-disant paradoxe – qui, en réalité est plutôt un dilemme, n’existe que dans la théorie, car, dans la réalité, l’on n’a jamais vu un âne non entravé mourir de faim et/ou de soif, à égale distance d’un seau d’eau et d’un seau de foin!

Spirituellement parlant, il n’y a pas vraiment de « libre arbitre », il y a juste une volonté libre ou une volonté entravée par l’intellect ou par le karma.

Les deux genres de créatures dans la Création

Dans la Création il y a, fondamentalement, deux types de créatures: Les créatures dotées du libre vouloir, qui sont de genre spirituel, et les créatures sans libre vouloir personnel, et qui, fondamentalement, ne font donc qu’accomplir la Volonté Divine, qui sont de genre entéallique. Ce sont les deux genres fondamentaux existant dans la Création.

Comme leur nom l’indique, par exemple, les esprits humains de la Terre – dotés du libre vouloir – sont, bien évidemment, de genre spirituel, tandis que, par exemple, les êtres de la nature – les entéaux – sans libre vouloir personnel, sont de genre entéallique. Les grands entéaux n’obéissent qu’à la Volonté Divine, tandis que certains petits entéaux, très liés à la matière (comme, par exemple, les gnomes des roches et de la terre), peuvent être influencés par les esprits humains pour eux d’un genre plus élevé.

Le Bon Vouloir

Là où il est possible de choisir son chemin il n’y a que deux directions fondamentales: Celle qui monte et celle qui descend. Autrement dit, le choix est à effectuer entre Lumière ou ténèbres, Bien ou mal, Vérité ou mensonge. Un être humain faisant preuve de bon vouloir, choisira toujours le Chemin ascendant. Ainsi et pas autrement s’exprimera sa libre volonté.

Un esprit réellement libre – c’est-à-dire non ligoté par les conséquences d’actes erronés – choisira toujours le Chemin ascendant. C’est là que l’intellect raisonneur va dire: « Mais si un esprit soi-disant libre, pour rester libre, est obligé de choisir le chemin ascendant, cela prouve bien qu’il n’est pas libre! ». Même à l’intellect voulant-savoir-mieux il n’est pourtant pas difficile de comprendre qu’un esprit qui s’élève se libère toujours plus, tandis qu’un esprit qui s’enfonce s’enchaîne toujours plus.

La fausse conception de la Liberté

Si, à beaucoup d’êtres humains l’on pose la question: « C’est quoi être libre, pour vous? », la plupart répondront: « Être libre, c’est faire « ce que je veux »! ». Pourtant, cette définition n’est pas la définition de la liberté mais juste la définition de la volonté entravée par l’intellect terrestre. Car beaucoup confondent vouloir et désir. De plus il y a désir et désir, désir de l’esprit, désir de l’intellect, désir du corps.

Si certains désirs peuvent être légitimes, de nombreux désirs faussement cultivés peuvent être néfastes (causer du tort à soi-même ou à autrui) et/ou illégitimes. De tels désirs – en particulier, lorsque, loin de toute Chasteté et hors de toute maîtrise de soi, se manifestent de façon excessive et manifestent une dépendance – ne sont pas l’expression d’une volonté libre mais, au contraire, d’un assujettissement, d’une addiction. Ainsi en va-t-il des désirs d’alcool, de tabagie, de la toxicomanie, de la gloutonnerie/goinfrerie, de l’avarice, de la concupiscence, etc.

Il ne fait pas de doute qu’en s’adonnant à leurs vices les alcooliques, les fumeurs, les toxicomanes, les goinfres, les radins, les libidineux, etc., « font ce qu’ils veulent », mais n’est-il pas évident que c’est précisément cela qui, loin d’être la manifestation de leur soi-disant « liberté » manifeste, tout au contraire un asservissement – donc un esclavage – des plus prononcés! D’où l’affirmation claire, nette et précise:

 Seul est libre celui qui vit selon les Lois de Dieu.

Libre mais … responsable!

Et c’est précisément ce constat qui nous ramène au titre du présent exposé: Il n’y a pas de liberté sans responsabilité. Ne peut revendiquer la Liberté que celui qui est prêt à en faire le meilleur usage et, à tout moment, est capable de répondre de ses intuitions (expressions du vouloir de son esprit), pensées (expressions de son vouloir mental), paroles (expressions de ses pensées) et actions (concrétisations de ses intuitions, de ses pensées et de ses paroles).

.

Libre ... mais ... responsable!

Libre … mais … responsable!

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *