Ecole de l'art de vivre

L’Amour est-il une Religion?

par | 1 Avr 2024 | Autres Articles, Recherche Spirituelle | 2 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

L’Amour est-il une Religion?

.

« Aimer, c’est…. »

.

Par Suzanne Andrée

.

Tout être humain qui n’est pas, avec celui, celle, ou ceux qui l’entourent ou l’approchent, sévère si cela lui est nécessaire, juste, désintéressé et respectueux, n’aime pas. Il « croit » ou il dit aimer.

Aimer c’est respecter tout ce qui vit: les êtres humains, les animaux et la Nature.

Aimer c’est donner ce qui est utile, bénéfique au prochain, c’est l’aider, le servir si cela est nécessaire, et ne vouloir que son bien; c’est favoriser, et, au besoin, provoquer sa progression morale constante et son évolution spirituelle, dans l’oubli de soi, dans un total désintéressement.

« Aimer » c’est penser, parler et agir pour stimuler, donner joie et bonheur, avec le souci d’être chaleureux, même dans la sévérité, mais c’est aussi respecter le libre vouloir de son prochain.

Aimer c’est accomplir son travail consciencieusement et avec joie. Mais il y a tant de façons d’aimer! ….

.

Amour - Gratitude

Amour – Gratitude

.

L’indulgence illogique et la faiblesse, nées du sentiment, venant de l’intellect, ont l’effet contraire de l’authentique Amour. Elles font régresser spirituellement, moralement et même parfois physiquement ceux qui en sont victimes. Il faut savoir être indulgent et comprendre la faute de l' »autre » en l’aidant à ne pas recommencer (*), et même en recourant à la sévérité. Il doit exister un juste milieu entre la sévérité et l’indulgence; l’intuition, la voix de l’esprit, est une grande alliée à ce sujet. (…)

Comme je l’ai déjà écrit, ce mot sublime « Amour » est profané, traîné dans la boue, depuis des milliers d’années. Il est, de nos jours, et plus que jamais, assimilé à la sensualité, à l’indulgence coupable, à l’égoïsme, à l’orgueil, à la vanité, et à bien d’autres défauts ou penchants. Il vous suffit de réfléchir un peu, de regarder autour de vous, et aussi, peut-être, de vous regarder, pour admettre que cela est vrai.

« Faire plaisir » ou « donner un plaisir », ce n’est pas forcément « aimer », dans le vrai et beau sens du terme. C’est, bien souvent, se faire plaisir, d’abord, et faire du mal, ou nuire à l’être que l’on dit ou que l’on croit aimer, après. Dire « Oui » quand le véritable Amour eut été de prononcer le mot « Non », est souvent synonyme d’égoïsme, de lâcheté, de lassitude, de démission de sa tâche et de ses devoirs d’épouse, de mari, de parents, etc. (…)

« Vivre sur le Chemin de l’Amour » c’est, en authentique serviteur ou servante de DIEU, ne connaître que le plus beau et le plus haut sens du mot Amour.

Je tiens à le redire, le véritable serviteur ou la véritable servante de DIEU n’est pas obligatoirement le prêtre ou la religieuse, le pasteur ou la missionnaire. Il ou elle est – ou peut être – le père ou la mère de famille, l’époux ou l’épouse, l’adolescent ou l’adolescente, le ou la célibataire qui vivent et agissent toujours en fonction du bien de « l’autre » et de sa progression selon les Lois et les Commandements divins en pensant à cette Parole du Christ: « Ce que vous faites au plus petit d’entre les Miens c’est à Moi que vous le faites. » (Matthieu XXV, 40.)

C’est après avoir compris cela sur le Chemin de la Vérité, que je décidai de prendre « Le Chemin de l’Amour » …

 

=======================

(*) Note: Suzanne Andrée a été visiteuse de prison, pendant des années.

.

Extraits (pages 64-65) du livre
« Les Chemins de la Vérité et de l’Amour »
de Suzanne Andrée

– Livre édité par l’auteur, à Colombes, le 01/01/1980 –

.

L'Amour est-il une Religion?

Amour d’autrui

2 Commentaires

  1. Jean OLIVER

    Mais comme le développe ce texte, tout les défauts et les faiblesses que l’être humain porte en lui, peuvent être mêlés à ce besoin d’amour en somme naturel, pour en arriver à une religion de l’amour qui penche beaucoup plus vers l’amour de soi que le véritable amour du prochain.
    Or si l’être humain veut trouver le juste équilibre dans sa façon d’aimer, qu’il se rapporte, en toute confiance, aux éternelles Paroles du Christ: AIME TON PROCHAIN COMME TOI-MÊME!

    Réponse
    • Deh Assy

      L’Amour est-il une Religion?

      Oui, la vrai religion que tout le monde devrait pratiquer pour le bien de tous.

      Cet article donné beaucoup d’enseignement sur le sujet.

      Il montre à ceux qui veulent sincèrement la pratiquer des voies sûres qu’ils puissent prendre pour atteindre le but visé.

      Grand merci à l’auteure.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *