Ecole de l'art de vivre

Les Devoirs de l’être humain

par | 24 Fév 2024 | Autres Articles, Enseignements Spirituels, Moralité et comportement | 0 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

Les Devoirs de l’être humain

.

Devoirs et Commandements

Avant d’avoir des droits, l’être humain a tout un ensemble de Devoirs. Ces Devoirs sont plus que des conseils, ne pas s’y conformer équivaut à ne pas vibrer dans les Lois.

Les Devoirs ne sont pas aussi «fondamentaux» que les Commandements, mais les Commandements sont, déjà et encore plus, des Devoirs
Voici les 10 Commandements donnés aux êtres humains, il y a environ 3500 ans, par l’intermédiaire de Moïse:
.
1. Je suis l’Éternel Ton Dieu! Tu ne dois pas avoir d’autres dieux à côté de moi!
2. Tu ne dois pas mésuser du Nom du Seigneur, Ton Dieu!
3. Tu dois sanctifier le Jour de Solennité!
4. Tu dois honorer Père et Mère!
5. Tu ne dois pas tuer!
6. Tu ne dois pas briser un Mariage!
7. Tu ne dois pas voler!
8. Tu ne dois pas prononcer de faux témoignage contre ton prochain!
10. Tu ne dois pas convoiter la maison de Ton prochain, ni sa ferme, ni son bétail, ni rien de ce qui est à lui!
.
Comme nous allons le voir, les Devoirs sont, de manière générale, des exemples de mise en pratique gros-matérielle de la Vigilance Spirituelle. Une application de la Vigilance dans des situations du quotidien. D’où leur importance.
.

Devoirs et droits:

Du Point de vue de la Lumière, l‘accomplissement du Devoir, tout à fait exclusivement, donne des droits!
Autrement dit, nous ne méritons des droits que lorsque nous accomplissons nos Devoirs … et seulement ainsi.
Ce Processus s’explique tout simplement selon la Loi de la Compensation, selon laquelle c’est uniquement dans le Donner que réside aussi le droit de Prendre.
Ainsi, saisir et mettre en pratique les Devoirs c’est ressentir et vibrer dans la Loi de la Compensation! L’accomplissement du Devoir, tout à fait exclusivement, donne des droits! La compensation est aussi importante pour l’esprit que l’équilibre pour le corps. Ce principe fondamental doit être la base de l’éducation!
Malheureusement, la Notion de la Juste Compensation est précisément celle que l’être humain a le plus négligée… C’est dans la mise en pratique de ses Devoirs que l’être humain peut ré-apprendre la Loi de la Compensation!
Nous examinons ici les Devoirs de l’être humain, répartis en trois parties:

– 1. Les Devoirs des Parents

– 2. Les Devoirs de l’Enfant

– 3. Les Devoirs de l’Adulte.
.

1. Les Devoirs des parents:

– Chaque parent se doit d’être conscient de ce qui est réellement lié à la Procréation. Autrement dit, les deux parents doivent procréer en conscience et non seulement « par hasard ».
– Plus précisément, seulement là où, des deux côtés, le fervent désir existe en vue d’accueillir comme hôte durable, au sein de la famille, un esprit humain étranger, à lui offrir l’occasion de, sur la Terre, se racheter et de mûrir, doit s’ensuivre l’occasion d’une procréation.
En effet, lors d’une union corporelle, la procréation n’est jamais assurée, mais aux âges de la maturité sexuelle, elle est possible.
Une fois que la procréation a eu lieu et que l’enfant est né, les deux parents ont l’obligation de soigner et de maintenir en bon état l’habitation gros-matérielle, c’est-à-dire le corps de l’enfant, jusqu’à ce que l’âme qui en a pris possession soit, à l’âge adulte (selon les Lois 21 ans), devenue capable d’en assurer elle-même l’entretien.
– L’enfant accomplit-il son devoir, alors, à partir de l’adolescence, il doit être considéré et traité par ses parents comme un être humain réellement indépendant.
– Les parents ne doivent pas chercher à tuer quelque chose qui, aux enfants, dès leur naissance sur la Terre, pour leur développement, a été donné! (Cinquième Commandement: « Tu ne dois pas tuer. »).
– A l’enfant, jusqu’à sa puberté, ne doit être préparé que l’instrument dont il a besoin pour sa vie terrestre – c’est-à-dire son corps terrestre -, sinon rien.
Donc le corps terrestre, avec toutes ses facultés et capacités. Le corps terrestre ne doit être ni déformé ni surmené.

Lors de l’enfance, conformément à – à cette époque de la vie – leur tempérament sanguin, les enfants doivent pouvoir pleinement être des enfants! L’enfant qui accomplit son devoir a le droit d’être un enfant, insouciant et joyeux. Ceci ne doit pas être troublé par les parents et éducateurs adultes.

Pareillement, aux jeunes gens et aux jeunes filles, doit aussi être laissée la saine rêverie qui, à cet âge, souvent, leur est propre.

Les adultes doivent accorder protection à l’enfant, mais seulement là où l’enfant la mérite! Pour cette protection doit être exigée une contrepartie, afin que l’enfant apprenne déjà dans l’expérience vécue, que la compensation doit exister partout, et que c’est seulement là qu’existent l’harmonie et la paix.

Après la puberté, les parents doivent laisser chaque adolescent parcourir ses propres chemins, qui ne sont pas les leurs.

.

2. Les Devoirs de l’Enfant:

Les enfants doivent s’efforcer de se tenir eux-mêmes, aussi tôt que possible, sur leurs propres pieds.

L’enfant a le devoir de développer les Dons que, sur la Terre, il a reçus en partage, pour son propre Bien et celui de son entourage.

L’enfant, en ne développant pas les Dons et facultés que, pour son évolution, il a reçus, peut, lui aussi, chez les parents, étouffer des espérances justifiées. En particulier, lorsque les parents l’ont laissé choisir le chemin qu’il voulait prendre. Lui aussi, alors, arrive à complètement tuer de nobles intuitions chez ses parents, et il a grossièrement transgressé le Commandement qui interdit de tuer (Cinquième Commandement: « Tu ne dois pas tuer. »).
L’enfant doit suivre son propre chemin sur Terre, mais pas le chemin des parents ou de l’éducateur.
.

3. Les Devoirs de l’Adulte:

Le corps est un Bien confié par le Créateur, que l’être humain a le devoir de soigner. C’est vrai pour celui des enfants qu’il faut soigner, comme c’est vrai pour celui des adultes, avec ou sans enfants.
Comme déjà vu plus haut, chaque adulte se doit d’être conscient de ce qui est réellement lié à la Procréation et ne rien faire sans conscience.
Sur la Terre, l’être humain a le devoir de se donner comme But le plus Haut de ce qu’il est capable d’atteindre et, avec toutes les forces à sa disposition, aspirer à atteindre ce But. A cela fait écho cette parole d’Antoine de Saint-Exupéry: « Je choisis la vie la plus dure, la plus incertaine, parce que je pense qu’autrement on n’est rien ».
C’est le Devoir de tout être humain, lors de l’éveil de la capacité de réflexion personnelle (laquelle comment commence dès l’adolescence), de commencer à réfléchir, en toute responsabilité, au sujet de ce qui jusqu’ici, lui a été enseigné.
L’avantage d’une capacité de penser apporte, en effet, à l’être humain, aussi, le devoir d’examiner!
D’une façon générale, l’être humain a le devoir de développer les Dons que, sur la Terre, il a reçus en partage, pour son propre Bien.  (Là encore, le Cinquième Commandement).

Pas seulement les parents et les éducateurs mais, de façon générale, tous les adultes qui en croisent sur leur chemin, doivent accorder protection à l’enfant.

C’est un devoir pour les êtres humains que d’obéir aux Lois Originelles de la Création, s’ils veulent obtenir ce qui leur est profitable et sert leur Ascension.

C’est pour eux le devoir le plus sacré que de vous soucier des Lois Divines, puisqu’ils se tiennent dans la Création.
Même l’être humain le plus pauvre a le devoir de maîtriser sa façon de marcher, sa manière de s’exprimer et son langage.
Chaque esprit humain a le devoir sacré de mettre en Valeur tout Savoir de manière promotrice dans la Création, pour le Progrès et pour la Joie de tous ceux qui sont reliés avec lui, ou, simplement, entrent en contact avec lui.
En particulier, la féminité authentique est appelée à précéder l’homme dans l’Ascension; car c’est son devoir, parce que cela repose en son pouvoir!
.

Devoir et Vigilance

Les Devoirs apparaissent, ainsi exposés, comme de formidables Exemples de mise en pratique quotidienne de la Vigilance Spirituelle. Il ne saurait trop être insisté sur cette Valeur:
L’être humain de la Terre peut bien se tenir spirituellement très haut, il peut même vivre tant et plus dans la Lumière, s’il oublie son entourage terrestre, dans lequel il doit pourtant vivre en tant qu’être humain de la Terre, s’il ne veut pas en tenir compte, mais, ici sur Terre, ne veut, au contraire, vivre que la vie de l’esprit, alors il en subira, et devra en subir, des préjudices, puisqu’il laisse alors libre cours aux êtres humains de mauvais vouloir. Il laisse ainsi s’accroître les faiblesses de ses prochains ainsi que leurs fautes, et leur donne même, encore {en plus}, l’occasion de s’y déchaîner. Cela est faux!
Dans la Vigilance, beaucoup de mal peut déjà être détourné, avant même qu’il n’arrive à l’attaque. C’est cela le juste Combat, tel qu’il est exigé dans le Sens de la Volonté de Dieu. C’est ainsi que tous doivent combattre: dans et par l’inébranlable Vigilance!
.
.
Sainte Bible

Sainte Bible

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *