Ecole de l'art de vivre

La Claire Lumière

par | 12 Fév 2024 | Autres Articles, Enseignements Spirituels | 0 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

La Claire Lumière

.

Lorsque un être humain quitte la vie gros-matérielle terrestre pour la vie fin-matérielle – autrement dit, lorsqu’il décède – il a, s’il y est ouvert, la possibilité de voir devant lui une Claire Lumière. Cette Claire Lumière – parfois identifiée comme un « Être de Lumière » – est fondamentalement Celle de l’Esprit du Christ.

Tout plaide en faveur de la continuité de la vie après que le corps terrestre devienne inanimé. Le corps physique gros-matériel devient inanimé, parce qu’il n’y a plus d’âme dedans! La mort du corps: L’âme hors du corps! L’âme est donc partie ailleurs! Le principal souci de tout être humain aspirant à la Lumière, une fois délié de son corps gros-matériel et ainsi devenu une âme, doit être de rechercher la Lumière.

Il y a une très grande différence entre les êtres aspirant à la Lumière et qui sont convaincus de la continuité de la vie après le dépôt du corps terrestre – en réalité, la mort n’existe pas; la vie continue d’un plan à l’autre; il ne s’agit que d’une simple métamophose! – et ceux qui, leur vie terrestre durant, ont toujours nié la vie de l’Au-delà.

Pour les négateurs, leur croyance que la vie s’arrête à la mort du corps physique gros-matériel terrestre – qui n’est, en fait, qu’un véhicule ou une enveloppe – auquel, à tort, ils s’identifient totalement, ne change rien à la réalité. Cela ne les empêche pas de continuer à vivre, puisque ce fait ne dépend pas de leur volonté. Il est possible de détruire son corps physique par le « suicide »; même s’il est possible de l’endommager, il n’est pas possible de détruire immédiatement son corps fin-matériel. Ne pas vouloir croire ne change pas ce qui est: Le corps fin-matériel n’étant pas gros-matériel – tout au moins jusqu’à la Fin des Temps -, il est juste … « immortel »!

Par contre, cela change grandement leurs conditions de vie dans l’Au-delà, car, vis-à-vis de l’Au-delà, par leur vouloir ne-pas-croire, ne-pas-savoir, ne-pas-voir, ne-pas-entendre, ne-pas-en-parler, ils ont formé – et même fermés – leurs organes fin-matériels en conséquence, de sorte qu’en toute logique, conformément à leur propre vouloir, ils se retrouvent aveugles, sourds et même muets, puisqu’ils n’entendent même plus eux-mêmes leur propre voix! Pour ne pas voir et ne pas entendre le Fin-matériel ils ont fermé leurs yeux et leurs oreilles de même genre! Et s’est construit pour eux-mêmes, dans l’Au-delà, un plan fin-matériel stérile.

La raison pour cela est qu’à chaque être humain arrive toujours ce qu’il a lui-même voulu. C’est juste la Loi. Donc quelqu’un qui, au cours de sa vie terrestre, n’a rien voulu savoir au sujet du fait que – que cela lui plaise ou non – la vie continue après la mort et qu’il doit rendre des comptes, donc qu’il est, un jour, contraint de répondre de tous ses faits et gestes, est, dans la matière fine, aveugle et sourd, aussitôt que l’heure est arrivée où il est obligé de passer dans l’autre monde.

Mais si, par le cordon d’argent, il est encore – quelque temps – relié à son corps gros-matériel, alors il peut encore, par moments, dans la matière grossière, percevoir ce qui, autour de lui, se passe.

C’est, en effet, par le cordon d’argent qu’il est encore possible à une âme passée dans l’Au-delà d’être encore temporairement (quelques jours ou quelques semaines) reliée à son corps gros-matériel.

La Claire Lumière est toujours présente. Mais une âme volontairement aveugle ne peut évidemment pas La voir, aussi longtemps qu’elle n’aura pas elle-même changé son vouloir. Elle s’est auto-verrouillée de l’intérieur et elle restera ainsi aussi longtemps que sa propre obstination l’empêchera de changer de vouloir.

Qu’est-il encore important de savoir au sujet de la Claire Lumière?

Si un être humain, sérieusement, aspire à la Vérité et à la Pureté, il sera aussi comblé par l’Amour. Grâce à cet Amour il sera spirituellement conduit vers le haut, de Marche en Marche, et, un jour, il rencontrera, que ce soit sur Terre ou dans le véritable Au-delà, l’Esprit du Christ, Qui, pour finir, le conduira plus loin, jusqu’au Père, ce par quoi aussi s’accomplira la Parole du Christ: « Nul ne vient au Père que par Moi! ». Cela veut simplement dire que le Chemin vers le Père passe nécessairement par le Fils.

La Rencontre avec l’Esprit du Christ peut déjà avoir lieu lorsque l’être humain est encore incarné dans son corps. Souvent, elle se produit lorsque – que ce soit passagèrement ou de façon définitive – l’âme se sépare du corps.

Mais que faut-il comprendre par l’expression: « pour finir »?: Le périple de l’âme humain est un long chemin qui, de vie en vie, n’a qu’un Objectif: Se réunir avec le Père, via le Fils! Par « pour finir » il faut comprendre non pas la fin de la vie terrestre mais un certain degré d’évolution de l’esprit. Lorsque ce degré est atteint, pour un esprit humain incarné dans la matière grossière le passage du monde gros-matériel terrestre au monde fin-matériel ne signifie rien d’autre qu’une simple métamorphose.

Ce n’est donc pas obligatoirement dans les dernières heures de la vie terrestre qu’une Rencontre avec l’Esprit-du-Christ devient possible (bien que cela soit aussi possible), mais, quand même, ce passage d’un monde à l’autre est un Moment privilégié pour cela, en particulier lorsque la légèreté du corps fin-matériel, déjà dans le corps terrestre, équivaut à celle du Plan où la Rencontre avec l’Esprit du Christ peut avoir lieu

Pour celui qui – parce qu’il n’est pas encore prêt pour cela – ne la rencontre pas tout de suite, il va ensuite être très difficile – et souvent très long! – de La trouver enfin…!

En effet, lorsqu’un être humain décède, s’il n’est pas prêt à rencontrer l’Esprit du Christ, il peut longuement se retrouver dans l’obscurité. Mais si, las de demeurer dans l’obscurité, la Nostalgie finit par se réveiller en lui, alors au loin, très loin, il  peut arriver à reconnaître une Lumière, pareille à un Flambeau, qui le salue.

Cette âme, qui ne voyait pas, était devenue voyante. Auparavant elle ne voyait pas la Claire Lumière, maintenant elle la voit. Ce n’est donc pas la Claire Lumière qui n’était pas là, c’est l’âme qui, par son refus de voir, ne La voyait pas. La Claire Lumière est toujours là. Que l’âme La voit plus ou moins claire et forte ne réside pas dans la Lumière – Qui demeure toujours identique à Elle-même – mais uniquement dans l’âme elle-même C’est seulement elle qui décide de garder ses yeux fin-matériels fermés, ou bien de les ouvrir

« Wo ein Wille, ein Weg! » –

« Là où il y a une volonté, il y a un Chemin! »

.

La Claire Lumière

La Claire Lumière

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *