Ecole de l'art de vivre

« Astrae inclinant, sed non necessitant »

par | 3 Mar 2024 | Autres Articles, Enseignements Spirituels | 1 commentaire

  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

«Astrae inclinant,

  sed non necessitant»

.

«Les astres inclinent, mais ne nécessitent pas», dit le proverbe d’origine latine. Il s’agit là de l’influence des radiations des astres sur le destin des êtres humains, objet d’un art et d’une science: l’astrologie.

La question principale est probablement celle-ci: Si les êtres humains sont influencés par les radiations des astres, existe-t-il encore pour eux une possibilité de libre vouloir? D’après le proverbe, la réponse est oui.

Depuis qu’il est sur Terre – et peut-être même avant!? -, l’être humain est émerveillé par la grandeur de l’Univers qu’il peut – notamment la nuit – contempler au-dessus de sa tête.

Comme le disait l’écrivain français Blaise Pascal:

«Le silence éternel des espaces infinis m’effraye.».

Cela lui donne une petite idée de sa petitesse et même de de son insignifiance, mais en même temps, il ressent le lien profond qui le relie à cet Univers, aussi appelé Cosmos, mot provenant du du grec et signifiant «Ordre». Il a ainsi pu découvrir que le mouvement des astres n’est pas aléatoire, mais, au contraire, rythmé par des cycles se répétant avec régularité et précision. Il en déduisit progressivement des Lois et des Règles qui lui permirent de reconnaître, au moins en partie, l’action apparente des rayonnements stellaires non seulement dans sa vie personnelle mais aussi dans la vie collective des peuples.

Ainsi, au fil des siècles, naquit la Tradition astrologique, qui, depuis Sumer et Akkad, en passant par l’Égypte, la Grèce, puis les Arabes, et finalement le Moyen-Âge, enseigne que:

 Les astres influencent notre destinée.

C’est fort de ce constat que de nombreux astrologues s’efforcent, à l’aide de leur art, en dressant des horoscopes, de prédire l’avenir non seulement de leurs consultants mais aussi celui des civilisations et des peuples.

Que les astres influencent la destinée humaine, c’est globalement vrai de façon simplifiée. Toutefois, le calcul des positions des astres, à lui seul, n’a, de façon générale, qu’un intérêt limité; car aux radiations des astres s’ajoutent aussi, en tant que forces de répercussion, bien d’autres influences.

Parmi celles-ci il y a les radiations émanant du sol de la Terre, les influences en provenance de la matière fine, en particulier, le monde des formes-pensées, celui du Karma, les courants en provenance des ténèbres et ceux en provenance de la Lumière et se répandant dans la matière, et beaucoup d’autres influences encore.

Quel être humain, quel astrologue, pourrait, dès lors, se glorifier de pouvoir tout embrasser du regard, précisément et clairement, jusqu’aux plus grandes profondeurs ainsi que jusqu’aux hauteurs les plus élevées de la matière?!

Les radiations des astres ne constituent que les chemins et les canaux par lesquels tout le fin-matériellement vivant peut pénétrer de façon plus concentrée jusqu’à une âme humaine pour s’y répercuter.

D’où vient donc l’apparente influence exercée par les astres? Cette influence est réelle mais n’est pas arbitraire. Ce ne sont pas réellement les astres qui influencent le destin des êtres humains, mais plutôt ce qui passe à travers eux.

Il est plus juste de dire qu’en effectuant leurs orbites les astres donnent le coup d’envoi pour les époques au cours desquelles les reflux karmiques aussi appelés Fonctions de Réciprocité – et d’autres influences encore – peuvent, de façon concentrée, se répercuter sur l’être humain.

Pour comprendre au mieux le lien intérieur qui nous relie au Cosmos et par-là-même à l’Astrologie dans son essence et ses fondements, il est utile de savoir que l’être humain est un noyau spirituel enrobé de plusieurs corps – ou enveloppes – emboîtés, les uns dans les autres, telles des poupées gigognes. Ces différents corps lui permettent de se relier aux différents plans qu’il traverse, déjà lorsqu’il descend dans la matière et aussi lorsqu’il remonte vers son origine, et de pouvoir ainsi non seulement les voir et les percevoir mais aussi interagir avec eux.

«Le destin de l’homme est semblable à l’eau:
  Du Ciel il descend, au Ciel il remonte.»
– Johann Wolfgang von Gœthe

En effet, l’origine de l’être humain est spirituelle; cela signifie que son être profond est un grain de lumière, un germe d’esprit obligé de s’entourer de plusieurs enveloppes – ou corps – pour pouvoir descendre dans la matière, y effectuer son cycle d’évolution. Le but de ce cycle est d’acquérir la conscience de soi, afin de remonter consciemment sur le Plan spirituel – le Paradis – afin d’y servir son Créateur pour l’Éternité.

Le corps astral se situe entre le corps gros-matériel terrestre et l’âme, elle-même composée du noyau spirituel de l’être entouré d’enveloppes intermédiaires et de son corps fin-matériel. Outre le fait que le corps astral est l’intermédiaire entre le corps terrestre et l’âme, du fait qu’il se trouve aussi sur le plan astral, il y reçoit, en provenance du Cosmos, les rayonnements planétaires et stellaires agissant sur l’âme au cours de toutes ses incarnations sur une planète de matière grossière. Parce que l’âme, au sein de laquelle se trouve l’esprit, a besoin de ces influences pour racheter son karma et entamer son Ascension spirituelle.

L’incarnation, suivie de la naissance, est régie par la Loi de l’Attraction du Genre Semblable. Celle-ci veut que deux ou plusieurs éléments de même genre, s’attirent. Ainsi, une naissance ne peut se produire que lorsque les rayonnements planétaires agissant sur le corps astral provoquent l’expulsion du corps du bébé hors du corps maternel. Animé par son âme et son corps astral, le corps de l’enfant à naître est « poussé vers la sortie »…

Lorsque tout se passe normalement, donc naturellement, le véritable moment de la naissance se produit lors de l’expulsion du bébé et lors de son premier cri, confirmant son autonomie respiratoire, et, du même coup, son autonomie animique, car en se séparant du corps de sa mère, il se sépare en même temps de l’influence directe exercée par l’âme de celle-ci.

Lorsque le thème astral est établi pour ce moment précis, des informations sur les rayonnements agissant sur le corps astral ayant déclenché la naissance peuvent être obtenues, car la manière dont s’effectue la naissance est, de façon générale, conditionnée par les vies antérieures de l’âme et le karma en résultant.

Par conséquent, par l’examen du thème astral un éclairage sur les raisons personnelles, individuelles, ayant conduit à l’actuelle incarnation peut être obtenu, pouvant aider le consultant à reconnaître le sens de cette incarnation!

Quand un astrologue dresse un thème astral, la première question qu’il devrait se poser est:

Pourquoi cette personne est-elle née à ce moment et en ce lieu?

En considérant un thème astral de cette manière, une aide peut être apportée au consultant l’aidant à reconnaître la problématique de sa vie, c’est-à-dire le ou les défis spirituels à relever au cours de sa présente incarnation.

Mais ce qu’il ne doit jamais oublier, c’est que les astres inclinent mais ne nécessitent pas. Des influences peuvent exister mais ne sont jamais contraignantes. Elles n’abolissent pas pas la libre volonté, souvent appelée par les philosophes «libre arbitre». Autrement dit:

  «Le Sage est maître de ses étoiles!».

 .

Astrologie

Astrologie

1 Commentaire

  1. Deh Assy

    «Les astres inclinent, mais ne nécessitent pas»,

    Précisions importantes dans cet article sur l’astrologie.

    Avec tous ces éléments l’on peut se faire une idée plus éclairée sur cet art tant prisé par beaucoup de gens.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *