Ecole de l'art de vivre

L’évidente nécessité d’adorer Dieu

par | 26 Nov 2023 | Autres Articles, Enseignements Spirituels, Eveil Spirituel, Santé et Spiritualité | 0 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

L’évidente nécessité d’adorer Dieu

.

 «La pire des infirmités c’est d’être amputé … de Dieu

Jacques Lebreton
(Aveugle et amputé des deux mains).

.

Adorer Dieu?! Oui, pourquoi l’être humain devrait-il adorer Dieu? Adorer Dieu, cela suppose déjà de croire en Dieu. Impossible d’adorer un Dieu auquel l’on ne croit pas! Croire en Dieu cela veut déjà dire croire que Dieu existe. Et mieux que croire, ce serait mieux d’en être absolument convaincu!

Comment est-il possible d’être convaincu que Dieu existe? En vivant – ne serait-ce qu’une fois – une expérience au cours de laquelle l’on expérimente la Force Divine. Une telle expérience ne peut être vécue que par l’esprit humain, pas par son intellect ni par ses sentiments.

Celui qui, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, a ressenti la Force de Dieu sait que Dieu existe. Il n’a besoin d’aucune autre «preuve». Les preuves ne sont, en fait, que pour l’intellect, mais l’esprit, lui, n’a besoin d’aucune preuve, puisque l’esprit fait l’expérience vivante de l’évidence naturelle de la Vérité.

C’est la même chose lorsque l’aviateur du «Petit Prince» de Saint-Exupéry dit: «La preuve que le Petit Prince a existé c’est qu’il était ravissant, qu’il riait, et qu’il voulait un mouton. Quand on veut un mouton, c’est la preuve que l’on existe».

Il affirme ainsi clairement la primauté de l’expérience vécue sur tout le reste. L’aviateur a vécu son expérience et, de ce fait, il sait donc qu’elle est vraie. L’expérience vécue est, pour lui, elle-même la preuve.

Naturellement, cette expérience vécue ne vaut que pour celui qui l’a faite, pas pour les autres, pour lesquels elle ne peut constituer une «preuve», sauf d’être eux-mêmes capables de communier avec l’expérience vécue de celui qui l’a faite.

Celui qui a fait l’expérience de la Force Divine, du fait de Son expérience, sait aussi que ce que, pour lui, Dieu Est et ce qu’IL n’est pas. Par conséquent il sait que – en tant que l’ÊTRE Absolu – DIEU est la Lumière, la Vie et la Force et qu’IL est aussi la PURETÉ, l’AMOUR et la JUSTICE.

Pour l’être humain – qui n’est pas l’auteur de sa propre vie mais seulement une créature – DIEU est aussi le Créateur – le Créateur de tout ce qui existe en dehors de LUI –, de même qu’Il est aussi son Créateur. Il LUI doit sa vie, ce qu’il est et ce qu’il a. En fait, il LUI doit absolument tout. De ce fait, toute sa vie envers LUI ne doit être que Gratitude.

Comme le disait l’Apôtre Paul de Tarse: «Quid habes quod non accepisti?» «Qu’as-Tu que Tu n’aies reçu?». La réponse est simple: Rien!

Gratitude, oui certes, mais pas seulement. Pour montrer que sa Gratitude est authentique, l’être humain doit aussi servir son Créateur. Car manifester sa gratitude juste en parole, c’est un peu «facile». Ici encore – même sans paroles -, c’est encore par l’action que l’on «parle» le mieux!

Même sur le plan simplement humain, qui est le plus reconnaissant envers vous, celui qui, seulement en parole, vous dit «merci» ou celui qui, en mettant lui-même les mains dans le «cambouis», vous rend personnellement service?

Déjà Jésus l’a dit: «Il ne suffit pas de me dire «Seigneur, Seigneur» pour entrer dans le Royaume des Cieux, il faut accomplir la Volonté de mon Père Qui est dans les Cieux.» (Matthieu VII – 21).

La gratitude envers le Créateur doit donc être exprimée par l’action. Adorer, c’est honorer, vénérer, glorifier.

Ce n’est pas en rêvant que l’on adore Dieu. Même la récitation machinale de prières n’aide en rien, en particulier lorsqu’il s’agit de requêtes. Pas davantage des génuflexions automatiques ou des extases mystiques n’ont de valeur devant Dieu!

Adorer Dieu c’est mener sa vie dans le Sens de Dieu, conformément à Sa Volonté. C’est être spirituellement conscient de sa vie. Cela signifie mettre à Profit sa vie pour s’élever spirituellement. Être un être vivant dans la merveilleuse Création de Dieu!

C’est regarder vers le Haut, vers la Lumière, en s’efforçant de reconnaître ce qu’Elle veut! Et ce qu’Elle veut c’est promouvoir, élever et ennoblir tout ce qui, en dehors d’Elle, existe!

Pour cela, il est nécessaire de précisément connaître les Lois de Dieu dans la Création. Celles-ci lui montrent comment il doit vivre s’il veut être sain de corps et d’âme, elles lui montrent précisément le Chemin qui conduit vers le Haut, vers le Royaume de l’Esprit.

Les Lois de la Création régissent la vie de l’être humain jusque dans ses moindres détails. Tout comme les règles du code de la route lorsque l’on conduit une voiture, que ce soit de façon délibérée ou par négligence, les ignorer est tout simplement … suicidaire! Apprendre à s’insérer dans les Lois est donc vital!

Pour l’être humain, adorer Dieu est une évidente nécessité. Une nécessité pour Dieu? Même si ce n’est que trop un juste retour, pas vraiment. Car Dieu n’a pas besoin de l’être humain. Mais – quel que soit ce qu’il peut penser ou s’imaginer à ce sujet – l’être humain, lui, a besoin de son Dieu!

Même si Dieu n’a pas réellement besoin de la gratitude humaine, celle-ci peut quand même Lui être agréable. En fait, elle est juste dans l’Ordre des choses, car elle signifie un retour des radiations vers le Haut.

L’être humain sans son Dieu est comme une pyramide sans son Pyramidion: inachevée!

L’être humain qui, par son comportement encore beaucoup plus que par ses paroles, adore réellement Dieu en mettant en pratique Ses Lois dans sa vie non seulement sert son Dieu de la juste manière, mais l’on peut même dire que, de la même manière, il se sert aussi lui-même.

En fait les deux sont inséparables.

 Alors, pour Te servir Toi-même, sers d’abordTon DIEU!

.

Adoration des Bergers

Adoration des Bergers – Adoration de l’Enfant Jésus par les bergers de Bethléem

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *