Ecole de l'art de vivre
  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

Aucun Commandement

n’est facultatif!

.

Moïse et les Dix Commandements

Moïse et les Dix Commandements

 

Respecter fidèlement neuf Commandements

et ne pas en observer ne serait-ce qu’un seul,

cela a pour conséquence, en définitive,

la perdition!

 

Concernant les Dix Commandements de Dieu, un être humain qui transgresse un seul Commandement ne peut pas aller au Paradis et donc être sauvé.

A plus d’un une telle affirmation pourra sembler terriblement dure, parce que la mentalité humaine courante se dit: « Quelqu’un qui respecte intégralement neuf Commandements de Dieu c’est déjà quelqu’un de très bien! ».

Face à cela plusieurs réflexions peuvent être partagées:

– Les Dix Commandements forment évidemment un indissociable Tout. L’on ne peut pas sérieusement concevoir un être humain réellement soucieux d’accomplir la Volonté de Dieu et qui s’imaginerait que cela suffirait de l’accomplir aux neuf dixièmes. Celui qui a vraiment à cœur d’accomplir la Volonté Divine voudra le faire en toutes choses et particulièrement là où il présente des points faibles. La Fidélité consiste uniquement à accomplir tous les Commandements de Dieu et pas seulement certains.

– Par exemple, la transgression du Deuxième Commandement – indissociable du Premier Commandement (article privé – nécessite d’être enregistré et connecté) – est peut-être la transgression la plus fréquente, tellement elle est, aujourd’hui, banalisée (on la voit, par exemple, complètement généralisée à tous propos dans les films, les séries, les feuilletons, etc.). C’est, pourtant, à l’évidence, manifestement une offense contre Dieu Lui-même, voire un blasphème! Car le Nom de Dieu est Saint, comme Lui-même! C’est probablement le deuxième Commandement non seulement dans l’ordre des Commandements mais aussi – juste après le Premier – en importance, de sorte que son respect est indispensable!

– Pour pouvoir rentrer, conscient de soi-même, au Paradis afin de pouvoir y jouir du Bonheur éternel, il ne suffit pas d’être à moitié pur ou à moitié mûr, donc d’avoir 10 sur 20 (la « moyenne »!), même 19 sur 20 ne suffisent pas, il faut être entièrement pur et entièrement mûr, donc avoir 20 sur 20! Pas un grain de poussière d’impureté ne pénètrera dans le Paradis!

Tous les Commandements doivent être respectés, du Premier au Dixième, en passant par le Deuxième, le Troisième, le Quatrième, le Cinquième, le Sixième, le Septième, le Huitième, le Neuvième Commandement (article protégé par mot de passe).

La Lumière ne nous demande rien que nous ne puissions accomplir, puisque, avec le bon vouloir (« Puissance du vouloir! »), Elle donne aussi la Force pour le faire.

Il n’est pas indispensable de savoir « par cœur » (ou « par tête »!) les énoncés des Dix Commandements (article protégé par mot de passe), ce qui est indispensable c’est de les vivre!
.
.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *