Ecole de l'art de vivre

L’être humain est-il divin?

par | 29 Jan 2024 | Autres Articles, Recherche Spirituelle, Réponses aux questions | 1 commentaire

  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

L’être humain est-il divin?

.

 

De plus en plus souvent, en particulier dans les milieux qui se veulent «branchés» ou même spirituels, est souvent exprimée la conception que l’être humain porterait le Divin en lui et serait donc lui-même divin.

 

Le présent écrit a pour but d’examiner de près cette conception.
.
.

Réfléchissons ensemble…

 

Qu’est-ce qui caractérise le Divin?

 

Plus précisément, il serait encore mieux de distinguer Dieu Lui-même et le Divin, le Divin étant défini comme l’Irradiation éternelle de Dieu, à l’origine de la Sphère Divine.

 

En effet, il est naturel de penser que, de même que, pour être lui-même, le Soleil ne peut pas s’empêcher de rayonner, du simple fait qu’Il est Dieu, Dieu ne peut pas s’empêcher de rayonner. Sans quoi Il ne serait pas Dieu!

 

Mais les deux, Dieu et le Divin ont ceci de commun: l’Éternité! De même que Dieu a toujours existé (éternité originelle ou depuis l’origine); en allemand «Urewigkeit») et qu’Il existera toujours (éternité vers l’avenir), il en va de même pour Son Irradiation éternelle immédiate. C’est cela le Divin: l’Irradiation de Dieu qui a toujours existé et existera toujours, même si la Création devait cesser d’exister.

 

Dieu est éternel; en tant que sa naturelle Irradiation depuis toujours et pour toujours, le Divin est donc, lui aussi, éternel. Il est le lieu de séjour permanent des Êtres eux réellement divins parce que, eux aussi, éternels, comme les Archanges, les Anciens (dont parle l’Apocalypse), etc.

 

Considérons maintenant l’être humain. Un être humain, qui, par définition, est humain pourrait-il aussi être un être divin?

 

Qu’est-ce qui caractérisent Dieu et le Divin? Comme nous venons de le voir, certes l’éternité mais aussi l’Indépendance absolue. Dieu, en tant que l’Éternel mais aussi l’Infini, est la Vie, la Lumière, la Force, Lesquelles ne résident qu’en Lui. En tant que Trinité Divine, IL est aussi la Pureté, l’Amour et la Justice.

 

Dieu est aussi le Créateur.

 

Les milieux «New Age» aimeraient aussi dire que l’être humain – tout comme son Dieu – serait créateur. Créateur de quoi? De lui-même? L’être humain est-il l’auteur de sa propre vie? Il n’est même pas capable de créer un minuscule insecte, pas même un grain de sable.

 

Certes, l’être humain a, en tant qu’esprit, un pouvoir formateur. «Former» veut dire agencer de nouvelles combinaisons à partir d’éléments déjà pré-existants.

 

Mais «créer» veut dire: Uniquement à partir de soi-même (en réalité, l’expression «créer ex nihilo» n’est pas juste, car, à partir de rien l’on ne peut rien créer!), de son propre rayonnement produire quelque chose ou quelqu’un qui, jusque-là, n’existait pas.

 

Alors, l’être humain est-il le Créateur ou seulement la créature?

 

Même si, en dernière analyse, l’on peut dire que l’origine de l’être humain vient de Dieu, même si l’on peut souscrire à l’affirmation biblique selon laquelle Dieu a créé l’être humain à Son Image (c’est-à-dire en fonction de Son Image et non d’après Lui-même), cela ne donne aucun caractère divin à l’être humain.

 

Même si l’esprit humain peut être qualifié d’étincelle divine, il est nécessaire d’être conscient qu’en tant qu’émanation de la Source une étincelle n’entraîne avec elle rien de son genre d’origine. Ainsi la Lumière Blanche Divine, une fois, par rayonnement, sortie d’Elle-même, se décompose en Violet, Indigo, Bleu, Vert, Jaune, Orange, Rouge. Mais le Blanc lui-même n’existe qu’à la Source. Ce qui en sort devient autre chose, d’autres genres, d’autres couleurs. De même le rayonnement solaire n’est pas le Soleil, juste son rayonnement.

 

Comment une créature aussi minuscule que l’être humain pourrait-elle être divine? Même la créature la plus grande qui soit ne peut pas être divine, car le Divin Incréé est un genre, le Spirituel Créé est un autre genre. Quant à l’être humain il n’est même pas, comme de nombreux anges, une créature immédiatement consciente d’elle-même mais ne peut parvenir à la conscience qu’au terme d’une longue évolution dans la matière. Il est donc seulement de genre sprituel-évolué-humain, en fait, en tant qu’être vivant distinct, le plus petit spirituel qui soit dans la Création.

 

Toutes les créatures – dont les êtres humains – ne tirent pas leur vie d’eux-mêmes; elles/ils sont, au contraire, tout à fait dépendants de la Lumière, de la Vie et de la Force, donc de Dieu. Sans approvisionnement régulier en Force, toutes les créatures, sans exception, finiraient par dépérir et disparaître.

 

Le 1er Commandement – donc le plus important de tous! – déjà donné à Moïse pour les êtres humains, puis rappelé comme étant le plus important par Jésus Lui-même, ne dit-il pas: «Je suis le Seigneur, Ton Dieu, Tu ne dois pas avoir d’autres dieux à côté de Moi!»?

 

Ainsi, au véritable croyant en Dieu, la tentative de divinisation de l’être humain – à laquelle il est trop souvent procédé dans les milieux « New Age », sectaires ou pseudo-spirituels – ne peut-elle apparaître que comme une transgression du Premier Commandement – le plus Saint de tous! – donné par Dieu Lui-même aux êtres humains, en vue de leur Salut!
.
.
L'être humain est-il divin?

L’être humain est-il divin?

1 Commentaire

  1. Jean Oliver

    Si certains croyants prenaient le temps de considérer cet écrit à la lueur du premier commandement, ils abandonneraient bien vite cette illusion millénaire qu’ils pourraient posséder du Divin en eux.
    Mais alors un grand pas serai franchi vers la Vérité et pas le moindre!, un pas amenant la libération de leur esprit après une telle erreur.
    Mais n’avons nous pas nous-mêmes à nous libérer de beaucoup de choses?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *