Ecole de l'art de vivre

Victor Hugo, praticien de l’Intuition

par | 6 Mar 2024 | Poèmes, Autres Articles, Eveil Spirituel, Notions Justes | 0 commentaires

  1. "Une seule chair." La profondeur de la parole du Christ Jésus reste aujourd'hui encore à découvrir. Immense travail que les…

  2. Il me semble que - outre les Appelés - la Parabole concerne aussi tous les autres êtres humains désireux d'être…

  3. L'habit de noce représente le résultat des efforts de transformation qu'accomplit un appelé en vue d'accomplir sa mission, c'est le…

  4. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  5. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  6. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

Archives

.

Victor Hugo, praticien de l’Intuition

 

Tous les «grands hommes», qu’ils soient ou non au Panthéon avec la reconnaissance de la Patrie, furent des hommes d’Intuition. Bien souvent ils furent inspirés par des «égéries», véritables «muses» vivant dans leur entourage et grâce auxquelles les portes des Cieux s’ouvrirent pour eux. Ainsi en va-t-il de Victor Hugo, le «rêveur sacré», qui passa sa vie simultanément à écouter les voix de I’invisible et à lutter concrètement pour que I’esprit triomphe de la matière. Je cherche I’Idéal, mais toujours en touchant du bout du pied le réel.»). L’une de ses égéries s’appelait … Juliette Drouet.

*   *   *   *   *   *   *

La Foi

Nous qui croyons, que pouvons-nous craindre?!

Je ne crois ni à la nuit ni à la mort, je ne crois qu’à l’Aurore.

C’est par le réel que l’on vit, c’est par l’Idéal que l’on existe.

Je crois à Toi, Jour!, Clarté!, Joie!

Je crois à Toi, Toute-Puissance.

Je crois à Toi, Toute-lnnocence!

Lumière, Lumière, tout vient de la Lumière et tout y retourne!

Poète, je crois à l’Idéal, philosophe, je crois à Dieu.

Œil, Je crois au Soleil.

Je crois à Dieu direct.

Le regard

Je ne regarde point le monde d’ici-bas mais le Monde invisible.

Tout vit, tout est plein d’âmes.

Tout a conscience en la Création.

Les fleurs vivent et respirent comme nous.

Le peu que nous voyons tient au peu que nous sommes.

L’arbre est sacré, l’animal est sacré, l’homme est sacré.

Le fruit contient le mystère de l’arbre.

Les mondes sont des êtres, un monde est une âme.

L’âme cherche ce Dieu caché par Sa Lumière.

Tous les aspects des choses sont des Pensées de Dieu.

L’écoute

Tout dans l’Infini dit quelque chose à quelqu’un.

Tout parle, tout murmure, tout chuchote.

Car les choses et l’être ont un grand dialogue.

Crois-Tu que l’eau du fleuve et les arbres des bois,

S’ils n’avaient rien à dire, élèveraient la voix?

Et Te figures-Tu que la Création ne sait ce qu’elle dit,
lorsqu’elle
parle à Dieu?

Dieu n’a pas fait le bruit sans y mêler le Verbe.

La Prière

Dieu, accordez-nous en Lumière et en Amour
Tout le possible de votre lnfini.

O Dieu, accepte mon travail pour prière.

Le Guide

Dans le Vrai, dans le Grand, dans le Beau, dans le Ciel,

Genre humain, genre humain, ouvre Tes larges ailes!

Oh! Que Dieu soit dans ce que Tu préfères!

Dieu n’a qu’un Front: Lumière! et n’a qu’un Nom: Amour!

Le poète a charge d’âmes.

Le poète ne s’appartient pas, il appartient à son apostolat.

Je me mets toujours tout entier dans ce que je fais.

Le Prophète

Temps futurs, vision sublime!

Les hommes sont hors de l’abîme.

La Terre est comme une épouse,

Et l’homme comme un fiancé!

Vois distinctement ce beau rêve qui sera le réel un jour.

Tout renaît, Le bonheur de chacun est accru
de la félicité des nations entières

Tout l’Univers n’est plus qu’une famille unie…

Toute l’humanité, dans sa splendide ampleur,

Sent le don que lui fait le moindre travailleur.

C’est la Terre future où l’on n’aura plus autour de soi
que des frères et au-dessus de soi que le Ciel.

Radieux avenir,..,

Épanouissement de l’homme sous le Ciel,

Le jour apparaîtra plein de colombes blanches…

La Terre répète pour l’homme l’Hymne que le Ciel chante à Dieu.

.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *