Ecole de l'art de vivre
  1. "Une seule chair." La profondeur de la parole du Christ Jésus reste aujourd'hui encore à découvrir. Immense travail que les…

  2. Il me semble que - outre les Appelés - la Parabole concerne aussi tous les autres êtres humains désireux d'être…

  3. L'habit de noce représente le résultat des efforts de transformation qu'accomplit un appelé en vue d'accomplir sa mission, c'est le…

  4. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  5. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  6. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

Archives

.

Le Jour est Ton Ami

Mets à profit chaque instant

.

Chaque jour vécu dans l’École de la Vie qu’est la Terre est une petite incarnation. Nous ne nous réveillerions pas le matin si la journée qui vient ne nous réservait pas quelque chose à régler. Les journées se manifestent à nous dans différentes situations, dans des événements, des conversations, des sensations, des pensées, des paroles et des actes.

La journée se manifeste également à nous à travers notre prochain, nos collègues, nos con-naissances et amis, les membres de notre famille. Celui qui est éveillé, qui vit l’instant, peut en retirer, en apprendre beaucoup et ainsi aiguiller correctement sa vie future.

Les quelques exemples suivants montrent comment nous pouvons être guidés par l’énergie du jour…

Je marche dans la ville et croise beaucoup de monde. Tout à coup, un visage m’interpelle. Je ressens une joie intérieure. Pourquoi? Ce visage me rappelle un ami. Il y a peu de temps, je lui ai demandé pardon pour me réconcilier avec lui, mais je n’étais pas encore sûr qu’il m’ait pardonné. Cette joie intérieure éprouvée m’a montré que la paix règne maintenant entre nous.

Dans un groupe de personnes, mon regard se pose sur un homme. Son visage me met mal à l’aise. Je m’examine: Ses traits me semblent figés et sévères. Un mot me vient à l’esprit: inquisiteur. Non, je ne suis pas comme ça! Peut-être autrefois?

Le lendemain, en cours, un élève arrive avec deux heures de retard sans s’excuser, et d’une façon agressive commence une dispute. J’interviens et j’ai vite fait, en quelques mots bien acérés, de calmer le trouble-fête. J’en suis satisfaite.

Soudain je repense au visage de la veille et reconnais maintenant: je suis moi-même ce que je croyais voir dans le visage de cet homme. Je demande alors pardon à l’élève et prends la résolution de développer la compréhension envers mon prochain.

En rentrant chez elle, une femme trouve une petite branche de sapin. Elle s’arrête et la ramasse. Une partie en est cassée, mais est encore restée accrochée au reste de la branche. Elle se demande alors si elle doit l’arracher complètement ou essayer de la remettre en place. Elle l’arrache et a maintenant deux branches qu’elle met chez elle dans un vase. Quel message veut lui livrer cette situation? Sa vie de couple lui vient à l’esprit et elle se demande: en quel point suis-je encore liée à mon compagnon? Que dois-je encore travailler sur moi-même pour me libérer? Elle repense à cette loi: Ce que Tu attends du compagnon, de la compagne, développe-le Toi-même et apporte-le dans le couple.

Dans une rue étroite, deux voitures se croisent. Les rétroviseurs se touchent et le miroir est cassé. L’homme se demande: « Qu’est-ce que cela veut me dire? ». Tout d’abord, il ne trouve pas d’explication. Il demande alors de l’aide au Christ, l’Esprit Intérieur. Plusieurs heures après, il lui vient à l’esprit: « Ne regarde pas en arrière. ». Il comprend aussitôt: le passé réglé doit être laissé en paix, il doit reposer en Dieu. Il se souvient alors de cette strophe d’un chant de randonnée: « Celui qui veut avancer sur son chemin ne doit pas s’arrêter ni regarder en arrière. ». Si je regarde en arrière avec mélancolie, je succombe rapidement aux souvenirs illusoires. Ah, c’était si bien! Si cela avait été si bien que ça, je ne me serais pas mis en chemin. Maintenant, Je suis mon chemin sans détour et je ne regarde plus en arrière.

Chacun a connu des exemples similaires dans sa propre vie. Les avons-nous mis à profit? Quel est leur message commun? Sois éveillé et vis consciemment Ta journée, Tu pourras ainsi recevoir les impulsions qu’elle T’apporte. C’est l’énergie du jour qui amène à chacun les tâches qu’il doit surmonter en ce jour. Il est dit: « Ne remets pas au lendemain ce que Tu peux faire le jour même. ».

Un exemple: Un homme avait tendance à parler sans réfléchir. Ce matin même son collègue eut droit à une remarque ironique de sa part. Il fut tout d’abord fier de sa plaisanterie, mais, au cours de la journée, il devint pensif. Son collègue ne lui avait-il pas sincèrement demandé de l’aide? Ne l’avait-il pas blessé par sa remarque? Il pensa alors à sa propre sensibilité lorsqu’il était l’objet de semblables remarques. Pourquoi avait-il répondu de cette façon? Pour épater la galerie, pour se montrer supérieur. Il regretta tout à coup. Devrait-il s’excuser? Pourquoi? Ce n’était après tout qu’une toute petite remarque. Il lutta avec lui-même. Puis il prit son courage à deux mains et appela son collègue le soir même pour lui demander pardon pour ses paroles irréfléchies. Il décida également de respecter son prochain et de ne plus faire d’ironie.

La Loi qui fera de tous les êtres humains des amis est simple: « Ne fais pas aux autres ce que Tu ne voudrais pas que l’on Te fasse. ». C’est le sens des Paroles du Sermon sur la Montagne. Si j’ai blessé mon prochain, que cela ait été fait plus ou moins consciemment, il est dit alors: Reconnais Ta faute, trouve-s-en la racine, demande pardon et pardonne à Ton prochain, même s’il porte une partie de la responsabilité, et ne refais plus cette faute. Ceci est l’essence du Chemin Intérieur.

Chaque soir, je fais le bilan. Comment fut la journée d’aujourd’hui? Qu’ai-je eu à régler? Quelles résolutions est-ce que je prends pour demain? Le lendemain, au premier réveil, je suis attentif/attentive: Quelle est ma première pensée? Quelle pensée devra m’accompagner au long de ce nouveau jour? Par exemple: « Je trouve et j’affirme les aspects positifs dans les situtations de ma journée. ».

J’écris cette phrase sur un papier que je garde sur moi. Il me rappellera ma résolution tout au long de la journée. Le Jour devient ainsi un Ami qui m’aide à me rapprocher de moi-même, de mon prochain et ainsi de Dieu. De nombreuses impulsions nous mettent en garde et nous exhortent chaque jour. Si nous laissons passer et repasser ces chances, ce sur quoi elles voulaient nous rendre attentifs, afin que nous le réglions, viendra puissamment vers nous et interviendra dans notre vie, ceci par des revers de fortune, la maladie ou la souffrance

Vis l’instant présent et Tu Te reconnaîtras, Tu accéderas à l’impersonnel, à ce qui est Toi! Tu reconnaîtras alors qui Tu es et quelle est Ton essence véritable. 

 

 – Article anonymement paru dans la revue « La Vie Spirituelle ». –

 

.

Oiseaux - Coucher de Soleil

Oiseaux – Coucher de Soleil

1 Commentaire

  1. Jean OLIVER

    Ce texte qui passe au crible les différentes expériences que peut rencontrer, chaque jour, un être humain, démontre, pour qui est en éveil, la possibilité de reconnaitre leur bien-fondé, puisqu’elles peuvent lui permettre d’avancer spirituellement si elles sont abordées dans le sens prévu par la Lumière, ce qui implique une belle confiance en Dieu et vis-à-vis de la Guidance qu’Il prodigue, chaque jour qui passe, à l’être humain en éveil nanti d’un réel Bon Vouloir.
    Puisse cette confiance en Dieu s’embraser chaque jour, un peu plus…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *