Ecole de l'art de vivre
  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

L’Ascension

.

Fête de l’Ascension – Ascension de Jésus

.

Chaque année, le Jeudi de l’Ascension, nous commémorons et fêtons … l’Ascension de Jésus. (Par exemple, en cette année 2024, l’Ascension a lieu le Jeudi 9 Mai 2024.)

Le mot «Ascension» vient du nom latin «ascensio», signifiant «action de monter», qui, lui-même, vient du verbe «ascendo», qui signifie «monter, gravir». Le verbe «ascendere» est utilisé 20 fois dans le Nouveau Testament et pas moins de 146 fois dans l’Ancien Testament.

L’Ascension est un élément fondamental de la Foi chrétienne: elle est explicitement mentionnée dans le Nouveau Testament ainsi que dans le Symbole des Apôtres et dans le Symbole de Nicée-Constantinople et est donc un élément de Foi commun aux catholiques, aux orthodoxes (l’Ascension de Jésus fait partie des Douze grandes Fêtes), et aux protestants.

Dans le Credo chrétien la portion de phrase « ascéndit in cælum«  [« est monté aux Cieux »] exprime la Foi des Chrétiens dans l’Ascension de Jésus.

La Fête de l’Ascension – qui est une Fête mobile, « tombe » toujours un Jeudi, parce que l’Ascension a toujours lieu exactement 40 jours après Pâques – qui est aussi une Fête mobile (fixée en fonction du calendrier lunaire) – et qui, bien sûr, a toujours lieu un Dimanche … le Dimanche de la Résurrection!

.

Ascension de Jésus

Ascension de Jésus

.

Les Rogations

En fait, la Célébration de la Fête de l’Ascension commence trois jours plus tôt, avec les Rogations (37ème, 38ème et 39ème jours après Pâques). Le mot « Rogations » vient du verbe latin « rogare«  qui signifie  «demander». Demander quoi? Eh bien, c’est une époque de l’année appropriée pour demander la protection des cultures et de bonnes récoltes, car l’Évangile du Dimanche précédent comprend la Parole: «Si vous demeurez en Moi, et que Mes Paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.» (Jean XV, 7).

Quoi que les Rogations – notamment à cette époque de l’année – ne soient, pour les catholiques, plus systématiques depuis le Concile Vatican II, il est à remarquer que, trop souvent, l’attention des êtres humains s’est portée sur la deuxième partie de la Phrase, sans trop prêter attention à la première partie, qui est pourtant la condition de la deuxième. Pourtant, tous devraient savoir que « Tout ce qui est unilatéral est malsain. »! Ce n’est que si les êtres humains demeurent en Jésus et que Ses Paroles demeurent en eux qu’alors ils peuvent demander tout ce qu’ils veulent, et cela se réalisera pour eux!

.

Ascension du Christ

Ascension du Christ – Garofolo

.

A quel moment l’Ascension a-t-elle eu lieu?

Après Pâques, certes, mais pourquoi exactement 40 jours plus tard? Après Sa Résurrection, le Matin de Pâques, Jésus devait attendre que la Porte du Ciel soit ouverte – ce qui n’a lieu qu’une fois par an – pour pouvoir ré-intégrer Sa Place, à la Droite de Dieu.

L’Ascension est donc célébrée au quarantième jour à partir de Pâques, il s’agit d’une Fête mobile, dont la date est fonction du calcul de la date de Pâques et elle est donc, de façon générale, différente entre le calendrier liturgique catholique et le calendrier liturgique orthodoxe.

Cette Fête de l’Ascension est aussi la dernière des cinq Fêtes cardinales de l’année liturgique catholique. Et, bien sûr, elle tombe toujours un Jeudi (ce qui, en fait, ipso facto le 40ème jour à partir du Dimanche de Pâques), soit entre le et le inclus pour les Églises occidentales et entre le et le pour les Églises orthodoxes.

.

Ascension de Jésus au Ciel

Ascension de Jésus au Ciel

.

Valeur Symbolique et Beautés du Nombre 40

Bien sûr, le nombre 40 a aussi une valeur symbolique dans la Bible, par exemple:

– Durant le déluge, au cours duquel Noé et sa famille ont survécu dans l’Arche, la pluie est tombée pendant 40 jours et 40 nuits

– Chacune des trois périodes de la vie de Moïse a duré 40 ans.

– Après l’Exode hors d’Égypte, le Peuple hébreu a vécu 40 années dans le désert du Sinaï, avant de pouvoir arriver en Terre Promise.

– Des espions ont été envoyés par Moïse pour explorer le pays de Canaan (promis aux enfants d’Israël) pendant 40 jours.

– Avant d’être vaincu par David, Goliath a défié les Israélites, deux fois par jour, pendant 40 jours.

Le roi David a régné 40 ans, de même que son fils et successeur le roi Salomon a aussi régné 40 ans.

Le prophète Élie a dû marcher 40 jours et 40 nuits avant d’arriver au mont Horeb.

– Lors de Sa Préparation à Sa Mission, Jésus a vécu 40 jours dans le désert, au cours desquels Il a été tenté par Satan (d’autres sources parlent toutefois de trois ans, voire de quatre).

Joachim (le grand-père maternel de Jésus) a jeûné durant quarante jours dans le désert, dans l’espoir d’avoir un enfant – en l’occurrence ce sera Marie – avec son épouse Anne.

– L’Ascension de Jésus a donc eu lieu, 40 jours après la Fête de Pâques.

– Quarante jours, c’est aussi le nombre de jours de la période du Carême dans la pratique chrétienne, qui commence, par conséquent, 40 jours avant Pâques.

A noter aussi que 40 est aussi la somme des quatre premières puissances de 3:

30 + 31 + 32 + 33 = 40!

A noter encore que: – 40° Celsius = – 40° Fahrenheit.

.

Ascension de Jésus - Dosso Dossi

Ascension de Jésus – Dosso Dossi

.

l’Ascension s’est-elle produite?

Ce serait sur le Mont des Oliviers, à Béthanie, – localité située à 15 stades au sud de Jérusalem où habitaient Marie et Marthe de Béthanie avec leur frère Lazare, celui-là même qui fut ressuscité par Jésus – où s’est effectuée l’Ascension selon l’Évangile de Luc:

Selon l’Évangile de Luc, Béthanie est, en effet, aussi le lieu où se produit l’Ascension de Jésus au Ciel:

«Puis Il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit. Et il advint, comme Il les bénissait, qu’Il Se sépara d’eux et fut emporté au Ciel. Pour eux, s’étant prosternés devant Lui, ils retournèrent à Jérusalem en grande Joie, et ils étaient constamment dans le Temple à bénir Dieu.» (Luc XXIV, 50-53).

Sur le Mont des Oliviers, dans la localité de Béthanie, se trouve une « Chapelle » (de nos jours, en fait, une Mosquée) commémorant le Lieu où, selon la Tradition, Jésus aurait quitté la Terre.

.

Mont des Oliviers - Chapelle de l'Ascension - Panneau

Mont des Oliviers – Chapelle de l’Ascension – Panneau

.

Mont des Oliviers - Chapelle de l'Ascension - Extérieur - JJ

Mont des Oliviers – Chapelle de l’Ascension – Extérieur – JJ

.

Chapelle de l'Ascension - Coupole - JJ

Chapelle de l’Ascension – Coupole – JJ

.

Chapelle de l'Ascension - Intérieur - JJ

Chapelle de l’Ascension – Intérieur – JJ

.

Dans cette chapelle-mosquée se trouverait même encore la pierre d’où Jésus aurait précisément pris Son Envol, pierre où – selon la Légende – Il aurait même laissé la marque de Son pied…

.

Rocher d'où Jésus aurait quitté la Terre - JJ

Rocher d’où Jésus aurait quitté la Terre – JJ – 2016

.

Appréciez vous-même, en fonction de la photographie ci-dessus, ce qu’il en est vraiment. Naturellement, selon les Lois de la Création – en particulier la Loi de la Pesanteur Spirituelle et la Loi de l’Attraction du Genre Semblable -, un pied finmatériel ne peut pas réellement laisser de marque directe sur un rocher gros-matériel.

Une autre Béthanie

Il existe, toutefois, un deuxième Béthanie, «Béthanie-au-delà-du-Jourdain», et certains auteurs pensent que l’Ascension a plutôt eu lieu dans cet autre Béthanie, là où baptisait Jean le Baptiste et là où Jésus aurait rencontré Jean et aurait donc été baptisé par lui. Pourquoi l’Ascension à Béthanie-au-delà-du-Jourdain plutôt qu’à Béthanie sur le Mont des Oliviers?

Manifestement, il s’agit de tenter de concilier l’Évangile de Matthieu qui, au sujet de la première Rencontre entre Jésus et Ses Apôtres, sans qu’il soit question d’Apparitions de Jésus à Jérusalem, après la Résurrection, affirme: « Les onze Disciples allèrent en Galilée, sur la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. » (Matthieu XXVIII-16).

.

.

Est-il possible de concilier les versions différentes, voire apparemment contradictoires?

Il y a donc ici une énigme. Car, selon Matthieu, la première Rencontre de Jésus avec Ses Disciples après Sa Résurrection aurait eu lieu en Galilée, alors que, à l’évidence, Béthanie ne se trouve pas en Galilée, ni, du reste, non plus, « Béthanie-au-delà-du-Jourdain » (même si la deuxième est sensiblement moins éloignée de la Galilée – un jour et demi de marche depuis Cana? – que la première).

Du coup, cela nous incite à examiner de près comment, dans les derniers chapitres de leurs Évangiles respectifs, les quatre Évangélistes rapportent les circonstances de l’Ascension de Jésus dans le Ciel.

.

Ascension du Christ

Ascension du Christ

.

L’Ascension dans l’Évangile de Matthieu

Pour Matthieu, il n’est donc pas question de l’histoire de Thomas l’incrédule (se déroulant probablement à Jérusalem ou dans les environs), si ce n’est une possible allusion au verset XXVIII, 17: « 7 Quand ils Le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. ». Le Jour de Pâques, les femmes disent aux Apôtres que Jésus leur donne Rendez-vous en Galilée et ils y vont directement.

Au Tombeau, l’Ange dit aux femmes: « Puis, vite, allez dire à Ses Disciples: “Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’Il vous précède en Galilée; là, vous le verrez.” Voilà ce que j’avais à vous dire.».

Un peu plus loin, Jésus Lui-même leur dit: «Soyez sans crainte, allez annoncer à Mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée: c’est là qu’ils Me verront.».

Chez Matthieu, il n’est pas question, non plus, de la deuxième Pêche miraculeuse au bord du Lac de Génésareth (ou « Mer de Galilée »).

Les versets 16 à 20 terminent l’Évangile de Matthieu:

« Les onze Disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils Le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus S’approcha d’eux et leur adressa ces Paroles:

«Tout pouvoir m’a été donné au Ciel et sur la Terre. Allez! De toutes les Nations faites des Disciples: Baptisez-les au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que Je vous ai commandé. Et Moi, Je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la Fin du Monde.»« .

Au fait, où est le récit de l’Ascension, selon Matthieu? Eh bien, il … n’y en a pas! L’Évangile de Matthieu se clôt avec l’un des derniers Discours – voire le dernier? – avant même qu’Il ait quitté la Terre.

.

Ascension de Jésus

Ascension de Jésus

.

L’Ascension dans l’Évangile de Luc

Luc, quant à lui, dans le dernier chapitre de son Évangile – le chapitre 24 -, rapporte assez rapidement la parole des « deux hommes en habit éblouissant » (manifestement des Anges) aux femmes venues au Tombeau leur rappelant ce que Jésus avait déjà dit en Galilée, à savoir: « Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’Homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’Il fût mis à mort, et qu’Il ressuscitât le troisième jour. » (Luc IX, 21), mais sous une forme plus concise: « Il faut que le Fils de l’Homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’Il soit crucifié et que, le troisième jour, Il ressuscite. » (Luc XXIV, 07).

Après quoi, il raconte que Pierre, alerté par les femmes, court voir par lui-même ce qu’il en est jusqu’au Tombeau, qu’il trouve, lui aussi … vide! (Dans un autre Évangile, l’Apôtre Jean est avec lui).

Puis il raconte assez longuement l’épisode des Pèlerins d’Emmaüs, qui commence par:

« Le même jour [NDLR: Il s’agit donc du Dimanche de Pâques.] deux Disciples [NDLR: Il s’agit probablement de deux faisant partie des 72 Disciples.] faisaient route vers un village appelé Emmaüs. ».

Après quoi, les Deux Disciples rejoignent, à Jérusalem, les onze Apôtres – qui, pour leur part, leur rapportent de Jésus est réellement ressuscité et est apparu à {l’Apôtre} Simon-Pierre – et leur racontent ce que, quant à eux, ils viennent de vivre avec Jésus, qu’ils ont reconnu à la Fraction du Pain (réitération de la Sainte Cène).

Avant même qu’ils aient fini leur récit, Jésus Se trouve soudain Présent au milieu d’eux et les salue avec la Parole: «La Paix soit avec vous!». « Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. ». Il leur fait toucher Ses plaies dans Ses mains et Ses pieds et mange du poisson grillé avec eux. Il leur rappelle les Prophéties concernant Sa mort et Sa Résurrection.

Puis, pour ce qui nous importe ici, l’Évangile de Luc commence à se clore (versets 50-53) ainsi:

« Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie; et, levant les mains, Il les bénit. Or, tandis qu’Il les bénissait, Il Se sépara d’eux et Il était emporté au Ciel. ».

Selon l’Évangile de Luc, à l’évidence, la Béthanie dont il s’agit ici comme Lieu de l’Ascension, est bien celle, toute proche, qui est « à quinze stades » à l’Est de Jérusalem, donc la Béthanie – déjà mentionnée plus haut – où vivent Marie, Marthe et Lazare. En effet, Jésus, dans Son corps fin-matériel, peut probablement Se déplacer instantanément, ce qui n’est pas forcément le cas des Apôtres, tout au moins dans la mesure où – ce que le Texte évangélique ne précise pas – ils emmènent leurs corps gros-matériels avec eux!

Après qu’ils aient assisté à l’Ascension de Jésus, l’Évangile de Luc se clôt complètement par ces mots: 

« Ils se prosternèrent devant Lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande Joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu. ».

.

Ascension de Jésus

Ascension de Jésus

.

L’Ascension dans l’Évangile de Marc

Le dernier chapitre de Marc – le Chapitre 16 – rapporte l’épisode des femmes au Tombeau, de façon plus développée que Luc l’épisode des Pèlerins d’Emmaüs de façon beaucoup plus concise. Nombre de détails diffèrent d’un Évangile à l’autre. Cela n’est, toutefois, pas notre propos de les examiner ici.

Marc poursuit:

« Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient à table: Il leur reprocha leur manque de foi et la dureté de leurs cœurs parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient contemplé ressuscité. ».

Puis, aux versets 15-18, c’est Son impressionnant Discours final:

« Puis Il leur dit: «Allez dans le Monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la Création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé; celui qui refusera de croire sera condamné.

Voici les Signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants: en Mon Nom, ils expulseront les démons; ils parleront en langues nouvelles; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.».

La description de l’Ascension, des plus concises, tient toute entière dans le Verset 19:

« Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au Ciel et S’assit à la droite de Dieu. ».

 

Ascension de Jésus dans le Ciel

Ascension de Jésus dans le Ciel

 

L’Ascension dans l’Évangile de Jean

Selon Jean, dans le chapitre XX (avant-dernier) de son Évangile, Jésus serait d’abord apparu aux Disciples dans une maison d’un lieu qu’il ne nomme pas mais qui pourrait être Jérusalem (chapitre XX). La fin de ce chapitre semble conclure l’Évangile avec les paroles:

« Il y a encore beaucoup d’autres Signes que Jésus a faits en présence des Disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la Vie en Son Nom. ».

Cela pourrait, tout à fait constituer une Parole de Conclusion, mais non le chapitre XXI et dernier semble avoir été ajouté par la suite. Et c’est seulement ce dernier chapitre qui parle de nouvelles Apparitions au bord du Lac de Tibériade:

« Après cela, Jésus Se manifesta encore aux Disciples sur le bord de la Mer de Tibériade, et voici comment. ».

Il précise au verset 14:

« C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts Se manifestait à Ses Disciples. ».

Si l’on réfléchit posément, l’on comprend que les deux premières Apparitions ont eu lieu ailleurs qu’au bord de la « Mer de Tibériade », donc, selon toute vraisemblance, à Jérusalem (de fait l’Évangile de Jean rapporte une première Apparition aux Apôtres sans la présence de Thomas Didyme, puis une seconde Apparition, une semaine plus tard, avec la présente de Thomas, dit l’incrédule.

Il est aussi probable que, dans ce décompte établi par Jean, ne figure pas le célèbre épisode de l’Apparition de Jésus aux Pèlerins d’Emmaüs (lesquels ne faisaient pas partie des Onze Apôtres), ni l’Apparition de Jésus à Marie-Madeleine (et probablement aussi simultanément à d’autres femmes) – en fait, la première, dans l’ordre chronologique -, le Matin de Pâques.

En incluant ces deux Apparitions spécifiques supplémentaires, cela voudrait dire que les Apparitions de Jésus à Ses Disciples (en incluant les femmes) après Sa Résurrection, sont au moins au nombre de cinq. Cinq étant le Chiffre de l’Amour incarné par Jésus (et dont le Nom se compose aussi de cinq lettres).

.

Ascension de Jésus

Ascension de Jésus

.

L’Ascension dans Le Livre de Jésus, l’Amour de Dieu

Dans le « Livre de Jésus, l’Amour de Dieu » l’Ascension de Jésus n’est évoquée que fugitivement, plus précisément dans le Récit « L’Évangile de Jean »:

« Quarante jours encore l’Âme de Jésus devait attendre, avant qu’Elle {ne} puisse aller au Père, le Jour où tous les Cieux étaient ouverts. ».

L’on peut se demander pourquoi cet Événement tant célébré dans l’ensemble de la Chrétienté avec l’instauration de cette Fête spéciale de l’Ascension – clôturant la section du calendrier liturgique consacrée à la Vie de Jésus, occupant la moitié de l’année liturgique, de Noël à Mai – est tout juste évoqué dans le Livre de Jésus.

Évidemment, cet Événement, marquant la fin définitive de Sa Mission sur Terre, était d’une très grande importance pour Jésus Lui-même. Pour les êtres humains – en particulier les Apôtres et Disciples de Jésus -, après la première Séparation lors de mort sur la croix, c’était le moment de la complète Séparation. Cela marque aussi le début de ce que l’on peut appeler l’Ère Apostolique

Le Récit se poursuit ainsi:

« Pendant ce délai [il s’agit des 40 jours entre Pâques et l’Ascension], Il Se montra{it} tantôt ici tantôt là, aux Disciples ou à d’autres de Ses Compagnons. Quelques-uns de ceux qui purent Le voir L’annonçaient aussitôt, avec {une} grande Joie.

– « Nous avons vu le Seigneur! Il est ressuscité du tombeau! Il chemine corporellement sur Terre. ».

Et la Nouvelle se répand{a}it loin au-delà du Cercle des Disciples, dans tout le pays juif.

D’autres, à leur tour, qui purent Le voir, portaient l’Expérience-vécue, comme un précieux Trésor, dans leur cœur. De ceux-ci faisait aussi partie Marie de Béthanie.

Un soir, elle se tenait, pensive, à la place préférée de Jésus, dans son jardin. Au sujet du Départ du Seigneur, elle ne pouvait s’affliger: trop profondément elle avait ressenti comment cela L’avait ramené au Père, trop profondément elle avait souffert avec Lui de l’ingratitude des êtres humains. Elle se réjouissait qu’Il fût délivré et son cœur battait de Remerciement d’avoir été estimée digne de Le servir.

Mais, pour Judas [l’Apôtre, dominé par son propre intellect, ayant trahi Jésus], elle avait mal au cœur. Comment ce si avisé {et si} sûr de lui Disciple avait-il pu ainsi tomber? Elle l’avait toujours placé un peu au-dessus des autres, jusqu’à ce qu’ensuite, un jour, elle ait remarqué {de façon} à quel point déviée {s’en} allait sa route.

« Comment cela fut-il possible? », soupira-t-elle.

Alors retentit une Voix bien connue:

– « Cela T’étonne-t-il vraiment, Marie? ».

Devant elle Se tenait Jésus. C’était Lui et, en même temps, ce n’était pas Lui. Lumineux et clair, presque transparent {c’est ainsi qu’}Il {ap}paraissait, plus grand aussi qu’Il {ne l’}était antérieurement. Mais c’étaient {bien} Ses Traits, toutefois transfigurés par un grand Bonheur. Marie tomba à genoux devant son Maître. Mais Il lui parla:

– « Marie, le péché est venu dans le Monde en cela que les êtres humains ont placé leur volonté avant la Volonté de Dieu. Judas, lui aussi, accordait à son intellect la prééminence, {et c’est} cela {qui} provoqua sa chute. Marie, Je Te le dis: N’oublie pas cette expérience! Aussi souvent que Tu vivras de nouveau sur Terre, cherche à répandre la reconnaissance {du fait} que l’intellect humain doit être un outil de l’être humain. Est-il faussement dirigé, alors il devient un outil de Lucifer, pour la perdition de l’humanité! ».

Avant que Marie ne pût répondre, Jésus avait disparu. Mais elle ne parla à personne de ce qu’elle avait vu et appris. Profondément dans son âme, elle conserva les Paroles de Jésus et pria: Puisse Dieu, dans ses vies futures, lui accorder la Force d’agir en fonction d’elles.

Le Récit « L’Évangile de Jean » dans Le Livre de Jésus, l’Amour de Dieu, se termine ainsi:

« En tout dernier lieu, Jésus apparut à Ses Disciples, tandis qu’ils priaient ensemble. Doucement, Il S’avança au milieu d’eux et {leur} dit:

– « La Paix soit avec vous! Soyez consolés. À présent Je vais au Père, pour vous le Chemin vers Lui est, à partir de maintenant, {de nouveau} libre. Ne l’oubliez jamais, de ce fait vous avez été trouvés dignes de servir, un jour, le Fils de l’Homme! » –.

 

Ascension de Jésus - Par Giotto

Ascension de Jésus – Par Giotto

2 Commentaires

  1. Deh Assy

    Merci à l’auteur de cet article clarifiant sur l’Ascension de Jésus.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *