Ecole de l'art de vivre
  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

Le syndrome du lampadaire

.

.

Beaucoup d’êtres humains se présentent volontiers comme des Serviteurs de la Lumière.

Ils ont à cœur de montrer qu’ils rayonnent telle une lampe à incandescence répandant sa clarté autour d’elle.

Toutefois, pour que la Lumière déversée par une telle lampe se distingue bien de tout autre lumière provenant d’une autre source, il est nécessaire que son lampadaire se situe à une distance minimale bien déterminé de tout autre lampadaire.

C’est sans doute pourquoi de tels serviteurs rayonnants ont le souci de se tenir à bonne distance de toute autre source lumineuse, ou de tenir tout autre source lumineuse à bonne distance d’eux-mêmes.

Car, dans le fond, ils craignent que si leur lumière venait à se mêler avec les lumières issues d’autres lampadaires, il ne soit plus possible à ceux qui sont éclairés par elle de clairement distinguer quelle en est la source.

Peut-être même pourraient-ils se rendre compte qu’une autre lumière sise à côté éclaire plus fort que celle de ce lampadaire déterminé?!

Tandis qu’un unique lampadaire, seul au milieu d’une nuit complète, peut assurément davantage faire illusion.

Sans doute, de nombreux « serviteurs » de la Lumière sont-ils ainsi. Ils ne recherchent pas vraiment qu’une Clarté maximale se répande autour d’eux. Il recherche surtout que « leur » clarté soit la seule à être perçue de leur entourage.

Ils oublient, tout simplement, que le lampadaire n’est rien en lui-même puisqu’il ne détient pas la Source d’Énergie lumineuse qui l’alimente, qui est indépendante de lui, mais dont lui dépend.

Il n’est que relié à Elle, tout comme un Serviteur ne détient en lui-même aucune Lumière mais peut simplement être relié à Elle pour qu’Elle irradie à travers lui.

La concentration des lampadaires ne peut donc pas porter préjudice à la Lumière, mais, bien au contraire, ne peut que contribuer à intensifier Son Rayonnement.

Tout serviteur qui tient absolument à démarquer son propre rayonnement de celui qui est transmis par d’autres serviteurs prouve par là qu’il se sert avant tout lui-même.

Il se sert de la Lumière et ne La sert pas – ou pas complètement -, ce qui ne peut qu’affaiblir son rayonnement et, à terme, même, l’annihiler complètement.

Ô vous, qui voulez véritablement servir la Lumière et non votre lampadaire, ne tombez pas dans le piège qu’il vous tend!

Considérez toujours l’accroissement global du Rayonnement de la Lumière, et jamais celui du lampadaire. Car c’est la Lumière qui doit croître et non le lampadaire, votre ego!

Tel est, probablement, le sens profond de la parole de Jean le Baptiste, pourtant « le plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes »  (Luc, VII-28):

« Il faut qu’IL (Jésus) croisse et que je diminue! ».

(Jean III-30).

.

Lampadaire

Lampadaire

1 Commentaire

  1. Jean Oliver

    Jésus, l’incarnation de la Lumière Divine, n’est -il pas venu pour éclairer l’humanité, comme jamais cela ne s’était produit au par-avant!
    Seulement, l’intensité de son rayonnement n’a pu être supportée par les grands prêtres ainsi que par les docteurs de la loi de l’époque!
    Malheureusement, les tristes lampadaires dont ils étaient affublés n’éclairaient que leur égo et non pas la Vérité apportée par le Fils de Dieu.
    Nous qui avons parfois tant de mal a distinguer la Lumière des ténèbres
    Demandons, dans l’humilité, d’être éclairés en toutes circonstances!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *