Ecole de l'art de vivre
  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

 

Pourquoi mentir?

par

Roselis von Sass

 

Trop fréquemment l’on s’aperçoit que le mensonge fait partie de l’humanité d’aujourd’hui. Ce que l’on nomme «mensonge d’urgence» ou «mensonge social» sont pour elle indispensables. Les êtres humains se cachent derrière les mensonges, sans pouvoir s’en séparer. Ils ne sont pas capables de reconnaître ce qui est réellement la Vérité! Malheureusement, ils trouvent toujours une parade pour justifier le mensonge.

Et il arrive ainsi que le mensonge se trouve en tous lieux et les êtres humains, étrangement, ne ressentent aucun sentiment, ou plutôt aucune Intuition, du fait de mentir et d’être aussi trompés.

Cela saute d’autant plus aux yeux lorsqu’une personne s’efforce de dire la vérité. Elle doit supporter d’être traitée avec sarcasmes, moqueries, et même que l’on ait de la peine pour elle.

On ne la considère pas comme une amie de la Vérité; on ne dit pas qu’elle pense et parle de façon juste, ainsi que c’est réellement le cas. Au contraire, on entend souvent des réflexions de ce genre: «C’est une personne maladroite, rude et inculte!». Ils veulent présenter cette droiture comme un manque de culture; en d’autres termes, elle est considérée comme une personne qu’il serait préférable d’éviter. Même les personnes de bonne volonté diront d’elle qu’elle est «peu intelligente» et «agressive», en évitant de la rencontrer.

Une chose est absolument certaine: la personne qui cherche toujours à dire la vérité et à vivre toujours en accord avec elle est malvenue, se heurtant partout à de nombreux obstacles.

Sous le couvert de bonnes habitudes, d’innombrables êtres humains s’efforcent d’embellir les choses et de les contourner; autrement dit, ils mentent pour tirer profit d’avantages terrestres en obtenant ainsi, à un degré élevé, la considération de leurs semblables.

Les mensonges rapidement reconnus comme tels sautent aux yeux à cause de leur caractère grossier. Toutefois, ils ne sont pas aussi dangereux que les demi-vérités, considérées comme légitimes mais qui ne sont en fait rien d’autre que des mensonges!

Quelles terribles conséquences peuvent aussi avoir les mensonges dits «bien intentionnés »! Dans le cas d’un mourant qui demande avec appréhension s’il va mourir, tous autour de lui feront alors tout pour le persuader que tel n’est pas le cas. Et, de surcroît, ils lui affirmeront qu’il sera bientôt guéri, bien que celui qui parle ainsi sache pertinemment qu’il s’agit d’un mensonge pur et simple.

Pourquoi ne pas dire tout simplement au mourant que, terrestrement, il n’y a plus aucun recours et qu’une libération prochaine est très probable. Il est évident que l’on doit transmettre une certaine sérénité au mourant, mais pas au détriment de la vérité!

Étant informé de sa mort prochaine, on lui offre la possibilité de s’accommoder avec cette réalité, ce qui lui procure la possibilité de mettre en ordre ses affaires terrestres, ainsi que cela est naturel. En même temps, il a aussi l’opportunité de méditer sur sa libération, et ainsi la peur de la mort perd de son intensité. S’il ne profite pas de cette opportunité, il se portera préjudice à lui-même.

Il en va tout autrement lorsque le mensonge lui confère encore un espoir de vivre. Il refusera alors d’abandonner son corps, rendant difficile son dégagement terrestre et ensuite, dans l’au-delà, en se rendant compte qu’il ne se trouve pas dans son corps gros-matériel, il ne pourra pas entreprendre son ascension du fait de sa méfiance à l’égard de tout ce qui se présentera à lui.

La personne qui l’a trompé par un tel mensonge devra naturellement en souffrir. Même si elle éprouve du remords à ce sujet, elle ressentira pourtant les conséquences de ce mensonge.

La même chose se produit dans la vie quotidienne dans les relations avec autrui. Le respect mutuel entre deux personnes peut être détruit par un mensonge, quels qu’en soient les motifs, au détriment de la confiance mutuelle, laquelle ne sera plus jamais la même qu’à l’origine. La crainte d’être de nouveau victime d’un mensonge subsistera parfois pour toujours entre ces personnes. De toutes manières, un temps suffisamment long est nécessaire pour que soit retrouvée la confiance perdue.

Ces quelques cas montrent déjà les conséquences dévastatrices du mensonge que les êtres humains utilisent, même avec de la bonne volonté, pour ne pas se causer de désagréments ici sur Terre.

Cela en vaut-il réellement la peine?

Nous, les êtres humains d’aujourd’hui, nous devons chercher à faire disparaître tout ce qui est faux et vieux, et vivre réellement conformément aux Lois de la Création, en lesquelles le mensonge n’a pas droit de cité.

Peut-être faudra-t-il du courage pour faire ce pas, mais l’effort n’en vaut-il pas la peine?

 

Roselis von Sass

2 Commentaires

  1. Jean Oliver

    PENSEES – PAROLES – ACTIONS et AUTHENTICITÉ

    Qui oserait affirmer que ses paroles comme ses actes ont toujours été en accord avec ses pensées profondes!
    Car l’homme, sous le dicton « les pensées sont exemptes de taxes », s’imagine être à l’abri des conséquences de leur contenu!
    Il est loin de se douter que sur l’ordinateur de sa conscience, qu’il le veuille ou non, tout est enregistré dans les plus infimes détails, le bon comme le moins bon.
    Cela pourrait expliquer pourquoi les fils du destin peuvent parfois lui réserver des mauvaises surprises, lorsqu’il y a de telles incohérences entre pensées, paroles et actions.
    Comment peut-on établir un chemin de vie tranquille, joyeux et constructif avec de telles contradictions?
    Par ailleurs, l’incohérence entre pensées, paroles et actions crée des formes entravantes, propices à engendrer des zones de mécontentement dans l’entourage de matière fine.
    De par la loi de l’effet de réciprocité une attitude inauthentique nous confrontera inévitablement à des situations de même genre, afin que nous comprenions l’impasse d’un tel comportement.
    Il ressort de tout cela que si nous souhaitons nous préserver de ces retours fâcheux, commençons par devenir plus authentiques en toutes circonstances, arrêtons de nous mentir et soyons transparents vis à vis d’autrui.
    On s’étonne parfois de l’image que nous renvoyons à notre prochain! Comme si nous n’y étions pas pour quelque chose…

    Réponse
  2. Deh Assy

    Cela en vaut véritablement la peine.
    En ce monde très éloigné de la vraie vie dire ce qui est juste et vrai n’est pas sans conséquence fâcheuse pour le téméraire qui ose le faire.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *