Ecole de l'art de vivre

Le Mystère du Tombeau vide

par | 15 Mar 2024 | Histoire, Autres Articles, Enseignements Spirituels | 0 commentaires

  1. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

  2. "La fausse conscience." Dans certaines expressions populaires figure le mot "conscience". Il est employé de diverses manières. Prenons quelques exemples…

  3. Le Miracle de Cokeville On peut retenir de cette histoire que nous ne sommes pas seuls. Et que, bien orientés,…

  4. La Maternité Article mettant en lumière l'amour maternel. Merci à l'auteur de l'article pour avoir donné des éclaircissements assez détaillés…

  5. "La Loi du Mouvement" Dans le cadre d'un sport quelconque, quel que soit ce dernier, l'être humain est capable de…

  6. Nous ne nous lasserons jamais de toutes ces Paroles bienveillantes que nous a laissées Jésus dans l'espoir de notre murissement…

Archives

.

Le Mystère du Tombeau vide

.

«Et si {le} Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, et, par conséquent, aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus.»

(Apôtre Paul – «Première Épître aux Corinthiens» – Chapitre XV – Versets 17-18)

.

La Résurrection du Christ – comme le souligne pertinemment l’Apôtre Paul, dans sa première épître aux Corinthiens – est donc absolument centrale dans la Foi chrétienne.

Normal, Jésus n’a-t-Il pas dit?:

 «Détruisez ce Temple, et, en trois jours, Je le relèverai.».
(Jean II, 19)

Au sujet de cette Parole Jean précise juste après: «20 Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et Toi, en trois jours, Tu le relèveras! 21 Mais Il parlait du Temple de Son corps. 22 C’est pourquoi, lorsqu’Il fut ressuscité des morts, Ses Disciples se souvinrent qu’Il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la Parole que Jésus avait dite.» (Jean II, 20-22).

Et Jésus n’a-t-Il pas aussi dit?:

«Je suis le Chemin, la Vérité, et la Vie,
  nul ne vient au Père que par Moi.».
(Jean XIV, 6)

Si Jésus est, entre autres, la Vie, Il est, par conséquent, bien sûr, à même de vaincre la mort!

«Je suis la Résurrection et la Vie.
 Celui qui croit en Moi,  fût-il mort, vivra.»
(Jean XI, 25)

Et, en plus, celui qui croit en Jésus et, de ce fait, met Sa Parole en pratique, peut, lui aussi, vaincre la mort!

«En Vérité, en Vérité, Je vous le dis, celui qui écoute ma Parole, et qui croit à Celui qui M’a envoyé, a la Vie éternelle et ne vient point  en Jugement, mais il est passé de la mort à la Vie.» (Jean V, 24)

Celui Qui a envoyé Jésus, c’est, bien sûr, Son Père, Dieu, le Créateur de tout ce qui existe. Cette Parole est la confirmation que croire en Jésus c’est écouter Sa Parole, et que écouter Sa Parole c’est la mettre en pratique. C’est cela qui permet de passer de la mort à la Vie, et donc de ressusciter.

.

Résurrection de Jésus

Résurrection de Jésus

«Je suis la Résurrection et la Vie!»

Que signifie «ressusciter»?

«Ressusciter» signifie, tout simplement, «se ré-élever».

En ce qui concerne la Résurrection de Jésus, vers l’an 56 de notre ère chrétienne, déjà, l’Apôtre Paul écrivit aux Corinthiens ce qui suit:

« Je vous ai donc transmis ce que j’avais moi-même reçu, à savoir que le Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu’Il a été mis au tombeau, qu’Il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures, qu’Il est apparu à Céphas (Pierre), puis aux Douze ». (1 Corinthiens, XV, 3-4)

La mort de Jésus

Toutefois, avant de se concentrer sur la Résurrection de Jésus, revenons d’abord aux circonstances de sa mort…

Mise au tombeau, Cathédrale Saint-Corentin de Quimper

Mise au tombeau, Cathédrale Saint-Corentin de Quimper

L’Ensevelissement de Jésus – Par Désiré Froc-Robert
Cathédrale St Corentin de Quimper (Finistère)

Dans cette représentation de l’ensevelissement de Jésus nous pouvons voir à la tête de Jésus Joseph d’Arimathie, puis l’une des saintes femmes (peut-être Salomé ou Jeanne), puis Marie (en bleu), puis une autre «sainte femme», puis Marie-Madeleine avec son pot d’aromates, puis un autre personnage (caché par celui de droite), puis Nicodème.

La mort de Jésus – L’Ensevelissement – La Résurrection de Jésus selon les Évangiles

Les 4 Évangiles, dits canoniques,  relatent, bien sûr, la Résurrection de Jésus, mais, chacun, avec de petites différences:

Rottenhammer - Résurrection du Christ

Rottenhammer – Résurrection du Christ

Jésus ressuscite au grand effroi des gardes romains

Matthieu, au chapitre XXVIII, versets de 1 à 10: Marie de Magdala et «l’autre Marie» se rendent au Tombeau, un Ange roule la pierre, endort les gardes et annonce la Résurrection. Puis Jésus leur apparaît et leur demande de dire à Ses «frères» d’aller en Galilée, où ils Le verront.

Résurrection - Fra Angelico

Résurrection – Fra Angelico

«Le Tombeau vide» selon Fra Angelico

L’une des «saintes femmes» – probablement Marie-Madeleine – regarde l’intérieur du Tombeau vide,
tandis qu’un Ange,  avec son doigt levé, leur explique

que Jésus n’est plus là, mais qu’Il Se tient plus haut.

Résurrection de Jésus - H

Résurrection de Jésus – H

Le peintre Hans Memling semble s’être inspiré de l’Évangile de Matthieu

L’on voit, en effet, au Lever du Soleil (Matin de Pâques), un Ange déplacer la pierre du tombeau
et ainsi permettre à Jésus d’en sortir, tandis que deux gardes dorment et que, dans le lointain,
les «saintes femmes» (dont les deux Maries) s’approchent…

Résurrection de Jésus - Avec drapeau

Résurrection de Jésus – Avec drapeau

Jésus ressuscite, au grand effroi des gardes romains

La Résurrection de Jésus ressemble ici à une Ascension.

Marc, au chapitre XVI, versets de 1 à 8: Marie de Magdala et Marie, mère de Jacques, et Salomé se rendent au Tombeau, un «Jeune Homme» annonce la Résurrection, leur demande de dire à Ses Disciples d’aller en Galilée, où ils Le verront.

Résurrection de Jésus - Hans Multscher

Résurrection de Jésus – Hans Multscher

Résurrection de Jésus – Par Hans Multscher

Luc, au chapitre XXIV, versets de 1 à 12: Marie de Magdala et Jeanne et Marie mère de Jacques et d’autres femmes se rendent au Tombeau, qu’elles trouvent ouvert. Deux «Hommes» s’y trouvent qui annoncent la Résurrection; elles vont l’annoncer aux Disciples, qui doutent. Pierre se rend, lui aussi, au Tombeau et constate qu’il est vide.

Jean, au chapitre XX, versets de 1 à 17: Marie de Magdala se rend au Tombeau, le trouve vide et prévient Pierre et «le Disciple que Jésus aimait» (probablement Jean lui-même!). Ceux-ci courent au tombeau et le trouvent vide et s’en retournent. Marie de Magdala pleure et voit deux «Messagers» (probablement les deux Anges!), qui lui demandent pourquoi elle pleure, puis Jésus, qu’elle confond avec un jardinier (!) et à qui elle demande de restituer le corps. Jésus l’appelle par son prénom, elle Le reconnait et Il lui annonce qu’Il retourne vers Son Père.

Résurrection - Luca Giordano

Résurrection – Luca Giordano

Résurrection ou Ascension?

 

Fiabilité des Récits évangéliques

L’on peut donc voir que celui qui a l’imagination la plus débordante c’est Matthieu, car il ne se contente pas de narrer les faits objectifs mais il les interprète! Il raconte, en effet, – alors que, selon toute vraisemblance, il n’était pas là! – que c’est l’Ange qui a endormi les gardes romains et roulé la grosse pierre du Tombeau! Un Ange, de genre purement spirituel, intervenir lui-même directement dans le gros-matériel, cela ne semble pas le déranger plus que cela!

Le Ressuscité - 1558

Le Ressuscité – 1558

Résurrection de Jésus par Cranach

Au sujet de Matthieu, précisément, l’on peut dire que Matthieu, précisément, laisse paraître beaucoup de choses incomprises, qu’il retransmet ensuite, remaniées à sa sauce et avec une certaine insouciance.

Ceci nous invite à la prudence quant à la façon de recevoir les faits rapportés par les Évangélistes, et notamment Matthieu.

Résurrection du Christ - Marco Basaiti

Résurrection du Christ – Marco Basaiti

Résurrection de Jésus, par Marco Basaiti

Ensevelissement de Jésus

Ensevelissement de Jésus

L’Ensevelissement de Jésus

Concernant les femmes présentes à la scène l’on voit aussi quelques différences. Une chose est sûre, Marie de Magdala était bien là, puisque son nom est le seul à être unanimement rapporté par les 4 évangélistes.

Marie-Madeleine pleure son Seigneur

Marie-Madeleine pleure son Seigneur

Marie-Madeleine pleure son Seigneur

L’«autre Marie» de Matthieu semble être la mère de Jacques dont parlent aussi Marc et Luc. Marc est le seul à parler de Salomé, tandis que Luc est le seul à parler de Jeanne. Matthieu et Marc parlent d’un Ange là présent, tandis que Luc parle de «deux hommes» et Jean de «deux Messagers», qui, bien sûr, sont probablement, aussi, des Anges.

La Résurrection du Christ - Dirk Bouts

La Résurrection du Christ – Dirk Bouts

La Résurrection de Jésus – Par Dieric Bouts

La présence de Pierre au Tombeau est attestée par Luc et Jean. La présence de Jean («le Disciple que Jésus aimait») est racontée par Jean lui-même.

Pierre et Jean courant au Tombeau

Pierre et Jean courant au Tombeau

Pierre et Jean courant au Tombeau – Par Eugène Burnand

La croyance traditionnelle associe deux événements en fait distincts: La Résurrection du Christ et la découverte du Tombeau vide.

Pieta

Pieta

Une Pieta: Marie de Nazareth, sa mère, reçoit le corps mort de son fils Jésus

La représentation des «Pieta» est relativement tardive, puisqu’elle remonte au XIIIème siècle. Même si Marie était présente à la descente du corps de Jésus de la croix, dans les Évangiles rien n’indique que Marie ait reçu le corps de Jésus sur ses genoux. C’est une image qui plait à la représentation populaire et qui a aussi donné lieu à des chefs d’œuvre, telle la célèbre Pieta de Michel-Ange.

Michel Ange - Pieta

Michel Ange – Pieta

La Pieta de Michel-Ange à St Pierre de Rome

Que le Tombeau soit vide ne prouve pas que Jésus soit ressuscité, cela prouve juste que Son corps n’y est plus.

Le plus important – comme nous le verrons plus loin – c’est de bien comprendre la nature de la Résurrection. Jésus à Lui-même ressuscité différents êtres humains, mais Sa Résurrection à Lui semble bien être d’une autre nature… Nous y reviendrons…

Tombeau et sa pierre roulée

Tombeau et sa pierre roulée

Le Tombeau vide

Le Tombeau vide

Dans l’Évangile de Marc, au sujet des femmes, qui, traditionnellement, dans l’église – bien que, en réalité, Dieu Seul soit Saint! -, sont appelées les «saintes femmes», il est précisé:

«40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé, 41 qui Le suivaient et Le servaient lorsqu’Il était en Galilée, et plusieurs autres qui étaient montées avec Lui à Jérusalem.».

Toujours selon l’Évangile de Marc, au chapitre XVI:

«1 Lorsque le Sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates pour aller L’embaumer.

2 Et de grand matin, le premier jour de la semaine, elles vont à la Tombe, le Soleil étant levé. 3 Elles se disaient entre elles: «Qui nous roulera la pierre de l’entrée du tombeau?» 4 Et, levant les yeux, elles voient que la pierre est roulée; or, elle était très grande.

5 Entrées dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un Jeune Homme, vêtu d’une robe blanche, et elles furent saisies de frayeur. 6».

Un Jeune Homme avec une robe blanche et qui agit en effrayant, cela ressemble fort à un Ange!

Mais il leur dit:

«Ne vous effrayez pas. Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié? Il est ressuscité, Il n’est pas ici. Voyez l’endroit où on L’avait déposé.  7 Mais allez dire à ses Disciples et à Pierre: Il vous précède en Galilée; c’est là que vous Le verrez, comme Il vous l’a dit.».

8 Elles sortirent et s’enfuirent loin du tombeau, car elles étaient toutes tremblantes et bouleversées; et elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur.».

Femmes au Tombeau

Femmes au Tombeau

Les saintes femmes au Tombeau – Icône russe du XXème siècle.

Selon l’Évangile de Jean:

«1 Le premier jour de la semaine, à l’aube, alors qu’il faisait encore sombre, Marie de Magdala se rend au Tombeau et voit que la pierre a été enlevée du Tombeau. 2 Elle court, rejoint Simon-Pierre et l’autre Disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit: «On a enlevé du Tombeau le Seigneur, et nous ne savons pas où on L’a mis.». (Jean XX, 1-2)

Intéressant ce que dit ici Marie-Madeleine: «On a enlevé du Tombeau le Seigneur, et nous ne savons pas où on L’a mis!». Qui est ce «On»?; elle ne dit nullement que le corps de Jésus serait sorti «tout seul» du Tombeau.

À noter que le Récit de Jean ne parle que de Marie de Magdala. Étant donné qu’il est le dernier à écrire son Évangile l’on peut pourtant supposer qu’il connaît la Tradition que rapportent les trois autres Évangiles – dits «synoptiques» – selon lesquels elles étaient plusieurs femmes à avoir fait ce déplacement, dès la fin du Sabbat. Jean a d’ailleurs conservé une trace de ce savoir dans la parole de Marie aux deux Apôtres: « On a enlevé le Seigneur du tombeau et nous ne savons pas où on l’a mis. » (V. 2). Ignorant les autres femmes, Jean concentre son Récit sur Marie de Magdala, dont il ressent probablement la plus grande importance spirituelle.

De plus, dans l’Évangile de Jean, Marie n’a pas de tâche concrète à remplir, elle vient sans objectif déclaré. Dans les Évangiles synoptiques, au contraire, les femmes ont une mission à remplir: l’embaumement du corps de Jésus, l’onction des «morts», qui, dans la foi juive, est nécessaire aux «morts» pour pouvoir pleinement entrer dans la Paix de Dieu. Dans l’Évangile de Jean, cela a déjà été fait par Joseph d’Arimathie et Nicodème – lequel avait la réputation de s’y connaître en rites funéraires – dès la descente de la croix (Jean XIX, 40). Il n’est donc pas nécessaire de recommencer!

«3 Alors Pierre sortit, ainsi que l’autre Disciple [Jean], et ils allèrent au Tombeau. 4 Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre Disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au Tombeau.» (Jean XX, 3-4)

Jean, plus jeune que Pierre, a vraisemblablement plus de souffle. Pas étonnant qu’il arrive au Tombeau le premier!

«5 Il se penche et voit les bandelettes qui étaient posées là. Toutefois il n’entra pas.» (Jean XX, 5)

Par égard pour son aîné Jean attend que Pierre l’ait rejoint pour pénétrer dans le Tombeau…

Pierre et Jean

Pierre et Jean

Pierre et Jean au Tombeau de Jésus

Ils ne virent personne, car, entre-temps, Jésus était ressuscité!

La Résurrection de Jésus

«6 Arrive, à son tour, Simon-Pierre qui le suivait; il entre dans le Tombeau et observe les bandelettes posées là 7 et le linge qui avait recouvert la Tête; celui-ci n’avait pas été déposé avec les bandelettes, mais il était roulé à part, dans un autre endroit.» 

Ce détail a son importance. Jean précise que, en guise de linceul, le corps de Jésus était recouvert de bandelettes, mais que Sa Tête avait été – probablement par Joseph d’Arimathie et par Nicodème – recouverte par un linge, et que les deux n’étaient pas placés au même endroit mais dans deux endroits différents. Ceci suggère fortement une intervention extérieure à Jésus Lui-même. En effet, imagine-t-on Jésus, après avoir ressuscité, en train de soigneusement ranger Ses bandelettes et Son linge mortuaires en roulant celui-ci à part? Une telle scène ne semble pas du tout avoir inspiré les peintres… Il est vrai que cela ne concorde pas du tout avec le dogme de l’église. Il parait beaucoup plus logique et vraisemblable que, pendant la nuit, deux personnes soient intervenues là et aient, chacune, séparément, rangé l’une les bandelettes et l’autre le linge mortuaire destiné à recouvrir la Face du Crucifié… Une seule personne aurait, plus vraisemblablement, rangé les deux – bandelettes et linge – en un seul endroit…

«8 C’est alors que l’autre Disciple, celui qui était arrivé le premier, entra à son tour dans le Tombeau; il vit et il crut

Si – comme il apparaît – «l’autre Disciple, celui qui était arrivé le premier» est bien Jean, la portion de phrase «il vit et il crut» sous-entend que c’est parce qu’il vit le Tombeau vide qu’il crut. D’accord, mais que crut-il? Que Jésus était ressuscité? Certes! Oui, mais comment? De quelle nature est la Résurrection de Jésus? Le Tombeau vide prouve-t-il la Résurrection? Et si le corps de Jésus avait encore été là, cela voudrait-il dire qu’Il ne serait pas ressuscité? Le fait que, après Sa mort terrestre sur la croix, à plusieurs reprises, Jésus soit apparu aux «saintes femmes» et aux Apôtres constitue-t-il une – ou même la – Résurrection? Ces Apparitions ont prouvé que, malgré sa mort physique, Jésus était toujours vivant, avec tout ce que cela implique. En ce sens l’on peut probablement déjà dire qu’Il est ressuscité, sans, pour autant, exclure la possibilité d’une autre compréhension.

La Résurrection de Jésus

«9 En effet, ils n’avaient pas encore compris l’Écriture selon laquelle Jésus devait Se relever d’entre les morts.» 

Que même Pierre et Jean n’aient alors pas compris l’écriture selon laquelle Jésus devait Se relever des morts, cela n’est pas surprenant. Mais de quelle écriture s’agit-il? à cette époque où les évangiles sont tout juste en cours de rédaction et où le Nouveau Testament n’existe donc pas encore, il ne peut donc s’agir que de l’Ancien Testament. Dans le Livre d’Isaïe nous trouvons:

«10 Il a plu à l’Éternel de Le briser par la souffrance… Après avoir livré Sa Vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera Ses jours; Et l’Œuvre de l’Éternel prospérera entre Ses mains.» (Isaïe, LIII, 10)

«12 C’est pourquoi Je Lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il S’est Lui-même livré à la mort, Et qu’Il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’Il a porté les péchés de beaucoup d’êtres humains, Et qu’Il a intercédé pour les coupables.»

Ces événements, bien que décrits au passé concernent à l’évidence Jésus et Sa Mission. Il se peut que la phrase «Après avoir livré Sa Vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera Ses jours» soit celle à laquelle Jean fait ici référence…

 

– Extrait du livre « Le Mystère du Tombeau Vide ». –

– Extrait du livre « Le Mystère du Tombeau Vide ». –

.

Résurrection de Jésus

Résurrection de Jésus

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *