Ecole de l'art de vivre

Fine Activité

par | 6 Avr 2024 | Réceptions, Autres Articles | 2 commentaires

  1. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  2. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  3. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

  4. La Foi et les œuvres. Seule une foi véritablement vivante dans la conviction peut produire des œuvres s'inscrivant dans les…

  5. La résurrection de la chair. Il est bien regrettable que l' être humain de la terre ne s'identifie seulement qu'à…

Archives

.

Fine Activité

.

Reçu par Eva-Margret Stumpf

.

Vous ne connaissez toujours pas vos possibilités en tant qu’être humain! Il vous est destiné bien plus en tant que coopérateurs dans le grand Organisme de la Création! Petit et étroit est le cercle d’influence de la plupart des êtres humains d’aujourd’hui, il va à peine au-delà de leur propre personne. Cela correspond exactement au penser dans toute son étroitesse de cœur: chacun ne pense qu’à lui-même, même s’il aime, il peut à peine s’en libérer.

Là vous avez le point qui empêche tout le reste et tout le plus beau: l’égoïsme profondément enraciné! Il se rapporte tout à lui-même, il absorbe tout, il ne donne rien, il ne rayonne rien, il s’atrophie, il agit sans vie. Complètement préoccupé par lui-même, il a toujours de nouveaux problèmes qui l’occupent, tout son entourage est vide. Il agit comme un soleil qui ne peut plus briller.

Combien différent est un être humain qui a pu naturellement s’épanouir! Les yeux ouverts, il parcourt le monde, prenant par à tout ce qu’il rencontre. Avec un intérêt éveillé il observe son entourage et réagit comme cela lui parait nécessaire. Toujours il est prêt à aider et à joyeusement s’engager, – il fait sien le chagrin des autres et essaye de les aider à se relever.

Comme il est, la plupart du temps, libre de toute pensée égocentrique, il voit beaucoup plus tôt que les autres quand un co-être humain a de la peine ou est dans une situation difficile. Il essaye d’aider là où il le peut, s’engage sans tenir compte de son {intérêt} propre.

Connaissez-vous de tels êtres humains? Ils agissent de façon très inhabituelle mais très réjouissante au milieu de tous les autres, chacun les perçoit comme un gain, un enrichissement de la coopération humaine. Ce qui les rend si attentifs aux autres, c’est un sens de la finesse que tout le monde possède, mais que la plupart des êtes humains n’activent pas.

Ces êtres humains prêts à aider entendent souvent l’état de leur prochain au son de sa voix, à quelques mots, – ils le remarquent à des mouvements, à des réactions, auxquels presque personne ne prête attention. S’ils ne peuvent pas directement aider, – ils s’occupent de lui en pensées, lui donnent du courage, le consolent, l’entourent d’un Amour bienveillant.

C’est, maintenant, de nouveau, quelque chose que vous ne voulez généralement pas croire: à quel point les pensées d’un être humain bien intentionné peuvent contribuer au bien-être des autres! C’est un don que vous avez en vous et que vous utilisez encore trop peu. Vous pourriez assister à quelques miracles!

Personne ne voit ces effets, personne ne peut les toucher, et pourtant ils sont là. Là où un mot serait déjà de trop, vous pouvez envoyer vos pensées aimantes comme messagères de votre aide à l’autre. Il n’y a pas de frontières spatiales pour cela, elles trouvent l’autre même à grande distance et atteignent au moins son {for} intérieur, inconsciemment.

Mais il y a, entre temps, toujours plus d’êtres humains qui, sur le chemin des pensées, correspondent entre eux, en toute confidentialité. L’Amour mutuel aplanit le Chemin. Et sur ce Chemin, les humeurs et les intuitions qui animent l’autre deviennent perceptibles. Cela donne une coopération si vivante que présentement vous ne la tiendriez présentement pas possible: profondément réjouissante et gratifiante! Ne voulez-vous pas enfin utiliser cette faculté? – elle est tellement humaine et affinerait beaucoup vos relations. Ce serait un premier pas vers un grand épanouissement intérieur! —

– Reçu par Eva-Margret Stumpf –

– Traduit de l’allemand. –

.

Montagne enneigée

Montagne enneigée

 

2 Commentaires

  1. Jean OLIVER

    Seul « l’égoïsme profondément enraciné » est capable de nous couper de cette fine activité,
    que, finalement, tout être humain possède naturellement, à condition de la développer.
    C’est avec les yeux ouverts et l’esprit en alerte que nous découvrons les fluctuations de l’âme
    du prochain et qu’en silence nous lui apportons un peu de bien-être, sans qu’il sache d’où ça vient.

    Réponse
  2. Bruno

    L’égoïsme enraciné…! Quoi dire de plus!?
    N’est-ce pas cette sensation terrible qui accable celui qui observe le badaud qui se dirige vers un quelque part qui pourrait lui apporter un réconfort moral ou affectif, ou encore une compensation matérielle…
    La tête inclinée vers le bas, les yeux plantés dans le gris du trottoir ou rivés dans son cellulaire, un élan du coeur vous saisit alors avec ce besoin impulsif de lui venir en aide pour lui expliquer qu’il y a autre chose dans la vie dès que l’on regarde vers le bleu du ciel!
    N’est-il pas extraordinaire que de vivre dans la joie d’appartenir et de collaborer à un Ensemble tellement plus grand, situé bien au-delà de son petit moi égotique…!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *