Ecole de l'art de vivre

Combat… – Par Henri-Claude Raoul

par | 17 Déc 2023 | Poèmes, Eveil Spirituel | 1 commentaire

  1. "Une seule chair." La profondeur de la parole du Christ Jésus reste aujourd'hui encore à découvrir. Immense travail que les…

  2. Il me semble que - outre les Appelés - la Parabole concerne aussi tous les autres êtres humains désireux d'être…

  3. L'habit de noce représente le résultat des efforts de transformation qu'accomplit un appelé en vue d'accomplir sa mission, c'est le…

  4. La Parabole des Noces Beaucoup d'Appelés, mais peu d’Élus. Merci à l'auteur de l'article pour ces éclaircissements.

  5. Les ombres du passé Aujourd'hui plus que jamais, les preuves en faveur de la réincarnation sont nombreuses. Mais faire l'autruche…

  6. "La Hiérarchie dans la Création" Merci à l'auteur pour ce travail d'éclaircissement apporté à ces notions dévoyées qui sont à…

Archives

.

  Combat…

.

Le soleil se couchait, embrasant l’océan

De sa couleur de feu incrustée de lumière….

Un rayon en surgit, comme une épée de sang,

Touchant en profondeur une âme chevalière…

 

Son être sursauta…. Un appel retentit

Comme un ordre puissant porteur d’une prière

Invitant au combat son coeur et son esprit

Désireux d’accomplir les vœux de la Lumière…

 

Il y avait le monde où l’ombre avait germé…

Il y avait la vie .., idéale…, éclatante,…

Il se sentait vaillant,…Il se savait armé…

Sa quête l’attendait, grandiose et palpitante…

 

Le monde avait surtout besoin de Vérité,

Et lui avait besoin que sa quête aboutisse…

Son cœur était ancré dans la fidélité,

Et il se sentait prêt à tous les sacrifices…

 

Il prit son oriflamme et pria longuement,

Afin de s’imprégner de sa tâche future:

Chercher au fond de lui la cause des tourments,

Qui déchiraient son âme en formant des blessures.

 

L’ennemi était là, dans ce temple vivant

Ouvert aux tentations d’idées moyen-âgeuses…

Il sortit son épée et partit sur le champ

Repousser les assauts des hordes belliqueuses…

 

Il avait beau frapper, l’ennemi revenait

Et chargeait à nouveau jusqu’à la reconquête…

Il se sentit perdu,… Ses forces déclinaient

Et il ne savait plus où donner de la tête…

 

C’est alors qu’une voix lui dit en chuchotant:

«L’ennemi que tu vois répond à ta prière!

«Ton désir de combat appelle un combattant,

«Mais, ne guérit en rien tes envies meurtrières!»

 

La voix qu’il entendait provenait de son cœur…!

Il la trouva sensée, remplie d’intelligence…

Il retrouvait enfin son ami intérieur,

Celui qui détenait la clé de ses souffrances…

 

Il avait cru bien faire en usant de son bras

Devenu meurtrier au péril de sa vie…

Il voyait à présent le sens du vrai combat

Pour la lumière en soi dans toutes ses parties…!

 

Il se sentit grandir vers cet être décrit

Comme un fier chevalier certain de sa victoire…

C’est un soir, au couchant, qu’un éclair a jailli

Pour remettre en contact un être et son histoire…

 

Où sont-ils aujourd’hui ces chevaliers fougueux

Dont les siècles passés ont gardé la mémoire?

Sont-ils aussi vaillants et aussi courageux

Que du temps où l’honneur les couvrait de sa gloire?

 

Henri-Claude Raoul

 

1 Commentaire

  1. Deh Assy

    Combat…

    Seul l’esprit chevaleresque vrai peut mener un combat juste et remporter la Victoire pour la Lumière.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *